International
URL courte
9394
S'abonner

Le guide suprême de la République islamique d'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei, a «condamné avec force la malveillance» des États-Unis, après les frappes aériennes américaines ayant pris pour cible cinq bases du groupe armé chiite irakien Kataeb Hezbollah, relate l'AFP.

«Le gouvernement, la nation iranienne et moi condamnons avec force la malveillance des États-Unis», a-t-il dit sur son compte Twitter, réagissant pour la première fois aux raids contre des bases des Brigades du Hezbollah dans l'ouest de l'Irak, à la frontière syrienne.

Donald Trump a menacé de faire payer le «prix fort» à Téhéran après l'attaque de l'ambassade des États-Unis à Bagdad par des milliers de manifestants en réponse aux raids.

En réponse à cette affirmation, l'ayatollah Khamenei a affirmé: «ce type a tweeté que (les États-Unis) considèrent l'Iran comme responsable des évènements à Bagdad et qu'ils répondront à l'Iran».

Raid américain

Cinq bases du groupe chiite irakien Kataeb Hezbollah, trois en Irak et deux en Syrie, ont été frappées par l’aviation américaine, a annoncé le 29 décembre le Pentagone dans un communiqué.

Washington ripostait ainsi aux «attaques répétées» de ce mouvement contre les bases irakiennes qui accueillent des forces de l'opération Inherent Resolve.

Peu après ces attaques, quatre roquettes sont tombées dimanche 29 décembre au soir près d'une base abritant des soldats américains non loin de Bagdad.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
Tags:
Iran, États-Unis, ayatollah Ali Khamenei
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook