International
URL courte
9908
S'abonner

Le commandant de la marine iranienne a accusé les États-Unis d’avoir tenté d’empêcher la tenue des manœuvres Ceinture de sécurité maritime conjointes avec la Russie et la Chine.

Les États-Unis avec leurs alliés ont tenté de perturber les exercices conjoints russo-sino-iraniens réalisés fin décembre dans l’océan Indien, a affirmé le commandant de la marine iranienne Hossein Khanzadi.

«Au cours des exercices navals menés par l’Iran, la Russie et la Chine, les Américains et leurs alliés ont tenu une réunion d’urgence dans l’objectif de perturber les manœuvres», a déclaré M.Khanzadi cité par l’agence Tasnim.

Cependant, ces projets n’ont pas abouti grâce à des «actions de distraction», a fait savoir l’amiral.

Exercices de lutte antiterroriste et anti-piraterie

Baptisées Ceinture de sécurité maritime, les manœuvres conjointes des forces navales iraniennes, russes et chinoises se sont déroulées dans le nord de l’océan Indien et le golfe d’Oman du 27 au 30 décembre. Les exercices avaient pour but de perfectionner la lutte contre le terrorisme et la piraterie en haute mer.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, avait souligné que les manœuvres n’étaient dirigées contre aucun pays tiers.

Lire aussi:

Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Hommage à Adama Traoré: Camélia Jordana chante qu'il est temps de «prendre les armes» - vidéo
Tags:
lutte antiterroriste, piraterie, États-Unis, exercices navals, Chine, Russie, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook