International
URL courte
61546
S'abonner

La police britannique a ouvert sa première enquête pour meurtre de l’année, après qu’un livreur algérien de 30 ans ait été poignardé à mort à Londres.

Un Algérien, qui travaillait comme livreur en motocyclette pour Deliveroo et UberEats, a été poignardé à mort le 4 janvier à Londres, rapportent les médias britanniques.

Âgé de 30 ans, l’homme a été retrouvé vendredi soir à Finsbury Park et déclaré mort sur place. Selon des témoins, il a été victime d’une attaque de type «rage au volant» (road rage) à la suite d’une altercation avec un conducteur.

Un ami du défunt, cité par metro.co.uk, affirme que ce dernier «était en Angleterre depuis trois ans» et «avait de la famille ici». «Son père est venu sur la scène de crime», raconte-t-il.

Les livreurs demandent une meilleure protection

Rassemblés sur les lieux du drame, plusieurs livreurs ont critiqué les entreprises pour lesquels ils travaillent ainsi que la police qui n’arrivent pas à assurer leur protection.

«Nous avons été attaqués à plusieurs reprises ici», indique un livreur qui affirme avoir été lui-même agressé «par des individus avec une machette». «Et maintenant cet homme a été tué sans raison», dénonce-t-il.

La police londonienne a ouvert sa première enquête pour meurtre de l’année avec cette affaire. Pour l’instant, aucune arrestation n’a été effectuée et les recherches se poursuivent.

Lire aussi:

Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
Didier Raoult face à David Pujadas: «Vous êtes le seul à me prendre pour un imbécile»
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Tags:
Londres, agression, livraisons, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook