International
URL courte
5171
S'abonner

Le Congrès des députés espagnol n’a pas avalisé, ce dimanche 5 janvier, la candidature du socialiste Pedro Sanchez au poste de Premier ministre: seuls 166 élus lui ont accordé leur confiance, alors qu’une majorité de 176 voix lui était nécessaire. Le deuxième tour se déroulera le 7 janvier.

Le socialiste espagnol Pedro Sanchez a perdu comme prévu dimanche 5 janvier un premier vote de confiance à la Chambre basse mais il sera reconduit au pouvoir, sauf coup de théâtre, mardi lors d'un deuxième tour, informe l’AFP.

Le chef du gouvernement, arrivé au pouvoir en juin 2018, n'a pas obtenu la majorité absolue de 176 voix sur 350 pour remporter ce premier vote.

166 députés lui ont accordé leur confiance, tandis que 165 la lui ont refusée et que 18 se sont abstenus.

Mardi 7 janvier, lors d'un deuxième vote, une simple majorité relative lui suffira pour être reconduit au pouvoir, ce qui mettra fin à huit mois de paralysie politique.

Sauf coup de théâtre de dernière minute, M.Sanchez -qui peut compter sur les voix de la gauche radicale de Podemos et de plusieurs petits partis, dont les nationalistes basques du PNV- est assuré d'y parvenir d'une très courte tête depuis que le parti séparatiste catalan ERC lui a promis que ses 13 députés s'abstiendraient, explique l’agence de presse.

Lire aussi:

Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
Pedro Sanchez, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik