International
URL courte
Mort du général iranien Soleimani (93)
11186
S'abonner

Après l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani qui a provoqué une escalade au Moyen-Orient, le prix du baril de Brent de la mer du Nord a franchi la barre des 70 dollars pour la première fois depuis la fin du mois de mai. Selon une analyste, cette réaction du marché est due à l’attente de la réponse de l’Iran.

Le prix du baril de Brent, principale référence mondiale du prix du pétrole, a dépassé les 70 dollars pour la première fois depuis la fin du mois de mai. Un renchérissement qui se produit dans un contexte d'escalade au Moyen-Orient après l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani à Bagdad.

Le prix du baril de Brent vers 2h15, heure de Paris, a atteint 70,16 dollars, ce qui constitue une hausse de 2,08% par rapport à la journée boursière précédente, selon la plateforme financière Investing.com.

Vendredi 3 janvier, lorsque les prix ont augmenté après l'annonce de l'assassinat de Soleimani, l'analyste d'Energy Aspects, Amrita Sen, avait noté dans une interview accordée à la chaîne de télévision CNBC que la réaction du marché était due à l'absence de réponse à la question de savoir comment l'Iran réagirait à l’assassinat de Soleimani.

Scénarios éventuels

En outre, elle n'a pas exclu un éventuel coup porté aux installations pétrolières de la région du golfe Persique à l’instar aux attaques de drone qui a visé deux installations majeures de Saudi Aramco, réduisant temporairement de moitié la production de pétrole du royaume.

Amrita Sen a également noté que si l’attente de la réponse de l’Iran était retardée, les cours du pétrole pourraient revenir à leurs niveaux précédents.

Le baril de Brent avait dépassé les 70 dollars pour la dernière fois fin mai. Par la suite, la hausse des prix du pétrole a également été associée à des événements dans le golfe Persique. À la mi-mai, des drones de combat ont infligé des dommages à deux stations de pompage de Saudi Aramco. Bien que les Houthis aient revendiqué ces attaques, les Saoudiens en ont reporté la responsabilité sur Téhéran, qui a rejeté ces accusations.

Dossier:
Mort du général iranien Soleimani (93)

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La mère de trois enfants saute dans un étang gelé pour sauver un chien – vidéo
Tags:
Saudi Aramco, pétrole, Qassem Soleimani, Brent
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook