International
URL courte
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (48)
29266
S'abonner

Après que l’Iran a reconnu avoir abattu de manière accidentelle l’avion d’Ukraine International Airlines, le Président iranien a présenté ses condoléances les plus sincères à toutes les familles en deuil suite au crash. Il a annoncé que l’enquête sur ses causes continuera et que les familles des victimes seront indemnisées.

Samedi 11 janvier, alors que l'Iran venait de reconnaître le tir accidentel d'un missile le 8 janvier sur le Boeing 737-800 d'Ukraine International Airlines, le Président Hassan Rohani a présenté ses condoléances aux familles des victimes. Il a assuré que l’enquête sur ses causes serait poursuivie.

«Mes pensées et mes prières vont à toutes les familles en deuil. Je vous présente mes plus sincères condoléances.
L'enquête interne des forces armées a conclu que, malheureusement, des missiles tirés en raison d'une erreur humaine ont causé le terrible accident de l'avion ukrainien et la mort de 176 innocents.Les investigations sur cette grande tragédie et cette erreur impardonnable se poursuivent», a-t-il déclaré, via Twitter.

Il a indiqué que cette catastrophe résultait d’une «erreur humaine» suite aux menaces venant des États-Unis après l’assassinat du général Qassem Soleimani.

«Dans le contexte des menaces et des intimidations envers la nation iranienne de la part du régime agresseur américain depuis le martyre de Qassem Soleimani, les forces armées iraniennes ont été mises en état d’alerte pour assurer la défense contre les attaques éventuelles des États-Unis», a déclaré le Président iranien.

L’avion pris pour une cible ennemie dans le cadre des tensions

M.Rohani a donné l’ordre de prendre toutes les mesures indispensables concernant les indemnisations.

Les militaires qui attendaient des attaques possibles des États-Unis ont expliqué que cet avion avait été pris pour une cible ennemie.

Pour que des situations semblables ne se produisent plus jamais, Hassan Rohani a insisté sur la nécessité de combler les lacunes dans les systèmes de défense antiaérienne.

«Il est nécessaire d’éliminer toutes les faiblesses des systèmes de défense antiaérienne et de prendre les mesures indispensables pour que des catastrophes de ce genre ne se répètent plus», a signalé M.Rohani, dans une déclaration publiée sur son site officiel.

L’agence Fars a annoncé que le guide suprême de la Révolution islamique Ali Khamenei avait chargé les autorités de rendre publics les résultats de l’enquête sur le crash de l’avion ukrainien.

Le Boeing ukrainien abattu près de Téhéran

Le 8 janvier, un Boeing 737-800 de la compagnie Ukraine International Airlines (UIA), reliant Téhéran à Kiev, s’est écrasé en Iran peu après son décollage de l'aéroport Imam-Khomeini. 167 passagers ainsi que neuf membres d'équipage ont perdu la vie, selon le bilan officiel.

Téhéran avait jusqu'alors nié que le Boeing avait été frappé par un missile iranien, comme l'affirmaient le Canada et les États-Unis.

Dossier:
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (48)

Lire aussi:

Un véhicule fonce dans la foule lors d'un carnaval en Allemagne, plusieurs blessés
Un avion d’Alitalia avec 300 personnes à bord bloqué à l'île Maurice par crainte du coronavirus
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Suspicion de coronavirus: les passagers confinés à Lyon dans leur bus en provenance d'Italie
Tags:
condoléances, Hassan Rohani, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook