International
URL courte
8740196
S'abonner

Le Secrétaire général de la Ligue italienne Matteo Salvini s’est engagé à reconnaître Jérusalem comme capitale de l’État hébreu s’il accède un jour au poste de Premier ministre.

Dans un entretien accordé au journal Israel Hayom, l’ex-vice-Premier ministre italien Matteo Salvini a promis de reconnaître Jérusalem en tant que capitale israélienne s’il devient chef du gouvernement.

«Oui, absolument», a ainsi répondu très nettement M.Salvini à la question d’un journaliste portant sur ce sujet.

Dans la même optique, il juge nécessaire pour l’Union européenne de bannir le mouvement BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions) qui promeut les boycotts économique, académique, culturel et politique envers Israël et ses citoyens.

Sanctions contre l’Iran

L’ex-chef adjoint du gouvernement italien a également estimé que l’UE devait se joindre aux sanctions imposées par les États-Unis à l’encontre de la République islamique.

«Pour y arriver, nous avons besoins d’une Europe forte et libre car aujourd’hui nous sommes malheureusement les otages des intérêts économiques et des préjugés gauchistes anti-américains et anti-israéliens», a souligné Matteo Salvini.

Lire aussi:

Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Camélia Jordana intervient et perturbe un contrôle de police en plein Paris
Tags:
Union européenne (UE), Israël, Jérusalem, Italie, Matteo Salvini
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook