International
URL courte
1163
S'abonner

La Chine prend les grands moyens contre le nouveau coronavirus qui a commencé à se répandre dans le reste du monde, mettant de facto en quarantaine à compter du 23 janvier la métropole de Wuhan.

Depuis 10H00 locales (2H00 GMT), plus aucun train ni avion ne doit en principe quitter la métropole de Wuhan de 11 millions d'habitants située en plein centre de la Chine.

La ville des bords du Yangtsé est au cœur de l'épidémie qui depuis décembre a contaminé plus de 500 personnes et fait 17 morts, selon un dernier bilan communiqué mercredi soir. Toutes les personnes décédées ont succombé à Wuhan ou dans sa région.

«Les habitants ne doivent pas quitter Wuhan sans raison spécifique», a annoncé le Quartier général chargé de la lutte contre l'épidémie au niveau municipal.

Cette décision est prise afin «d'enrayer efficacement la propagation du virus», a-t-il expliqué, alors que la Chine s'apprête à entrer vendredi dans son long congé du Nouvel an, qui occasionne chaque année des centaines de millions de voyages.

La décision ayant été annoncée pendant la nuit, les habitants de Wuhan n'ont pas pu planifier un éventuel départ, précise l'AFP.

En début de matinée, il restait possible de quitter la ville en voiture, selon un reporter du site internet d'information The Paper.

Lire aussi:

La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Vaccin: en mode selfie sur Instagram et Tik Tok, Macron veut répondre «aux fausses informations»
«J’ai un rendez-vous avec le Kremlin», ironise Philippot au sujet de ceux qui le financent – vidéo
«Pas le droit de marcher sur leur trottoir»: le tournage d’une série Netflix à Paris pose problème aux habitants
Tags:
Chine, virus, Wuhan, épidémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook