International
URL courte
L’«accord du siècle» de Trump: réactions et conséquences (25)
5597
S'abonner

Le plan proposé par le Président américain dans le cadre du règlement au Proche-Orient est voué à l’échec car il est «mort-né», a fustigé le ministère turc des Affaires étrangères.

La Turquie a qualifié les propositions de Donald Trump de vouées à l’échec et a souligné qu’elle ne soutiendrait pas les démarches qui pourraient légitimer «l’occupation israélienne» des territoires palestiniens.

«Ce soi-disant plan de paix des États-Unis est mort-né. Il est axé sur la destruction du processus de règlement entre les deux États», a déclaré la diplomatie turque. «Le peuple palestinien et ses terres ne sont pas à vendre. Jérusalem est une ligne rouge.»

Abbas rejette le plan de Trump

Le Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, déclare que le plan américain ne «passera pas» et que Jérusalem n’est pas à vendre.

La Palestine est prête aux négociations, non avec les États-Unis, mais sous l’égide du quartet Russie, États-Unis, Onu et UE.

«Accord du siècle»

Les propositions du Président des États-Unis pour le Proche-Orient prévoient l'institution d'un État palestinien et le maintien du statut de Jérusalem en tant que capitale indivisible d'Israël.

D’après son plan, la capitale du futur État palestinien sera située à Jérusalem-Est, où les USA «ouvriront avec fierté» leur ambassade.

Dossier:
L’«accord du siècle» de Trump: réactions et conséquences (25)

Lire aussi:

Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
Proche-Orient, États-Unis, plan, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook