International
URL courte
361689
S'abonner

Alors que le Jihad islamique a tiré lundi 24 février plusieurs salves de roquettes depuis Gaza sur le sud d'Israël, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré être sur le point d’ordonner le lancement d’une opération militaire d’envergure sur la bande de Gaza.

Si les groupes palestiniens ne cessent de pilonner les agglomérations israéliennes, une opération militaire d’envergure sera lancée à Gaza, a prévenu Benyamin Netanyahou, cité sur le site de la chancellerie du chef du gouvernement d’Israël.

«La nuit dernière, nous avons frappé Gaza et la Syrie… À part de sérieuses frappes que nous portons contre nos ennemis, le Hamas et le Jihad islamique doivent comprendre que cela ne peut plus durer. S'ils ne cessent pas les frappes complètement - et je ne parle pas d'un jour ou deux, mais définitivement - nous devrons aller de l'avant avec une campagne militaire d'envergure», a indiqué le Premier ministre lors de son déplacement dans la colonie juive d'Ariel, en Cisjordanie.

La guerre est le dernier moyen, mais s’il n’y a pas de choix…

Cette déclaration a été faite sur fond de pilonnages pratiquement incessants du territoire de l’État hébreu depuis l’enclave palestinienne. Tsahal a riposté, en attaquant des sites du Jihad islamique à Gaza et en Syrie.

«La guerre est le dernier moyen. Je ne me hâte pas à prendre de telles décisions. Je connais le prix que paient nos soldats et les familles des tués. C’est le dernier moyen, mais s’il n’y a pas le choix, nous allons y recourir», a résumé M.Netanyahou.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
Armée de Défense d'Israël, Hamas, Bande de Gaza, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook