International
URL courte
1415141
S'abonner

Trois militaires syriens ont été blessés dans l'attaque d'hélicoptères israéliens contre la ville syrienne de Quneitra, a indiqué l'agence Sana.

Des hélicoptères israéliens ont porté des frappes contre Quneitra, où des sites militaires étaient situés, a fait savoir Sana. Au moins trois soldats syriens ont été blessés. L'attaque a été menée depuis l'espace aérien au-dessus des hauteurs du Golan.

Les appareils ont «porté des frappes de missiles sur les hauteurs du Golan contre les villages d'Al-Kahtaniya et d'Al-Khourriya et dans la ville libérée de Quneitra», a précisé la chaîne Al-Ikbariya. Les trois soldats ont été légèrement blessés.

Pour le moment, l’armée israélienne ne commente pas les informations sur l’attaque des hélicoptères israéliens contre les positions des troupes syriennes.

«À l’heure actuelle, nous ne commentons pas les informations des médias étrangers sur les événements en Syrie», a indiqué le service de presse de Tsahal.

Plateau du Golan

Israël attaque plutôt rarement les positions des Syriens au Golan. Des frappes aériennes ont récemment visé Damas et ses environs.

Israël occupe depuis 1967 quelque 1.200 km2 du plateau du Golan qui appartenait à la Syrie depuis 1944. Israël a annexé ce territoire lors de la guerre des Six Jours. En 1981, le parlement israélien a adopté la Loi sur les hauteurs du Golan, proclamant unilatéralement la souveraineté de l'État hébreu sur ce territoire. Le Conseil de sécurité de l'Onu a qualifié cette annexion d'illégale par sa résolution 497 adoptée le 17 décembre 1981. Environ 510 km2 du plateau du Golan restent sous le contrôle du gouvernement syrien.

Lire aussi:

La Belgique prolonge à son tour le confinement de deux semaines
Tags:
Israël, Syrie, Quneitra
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook