International
URL courte
La Turquie ouvre ses frontières aux migrants vers l'UE (20)
14565237
S'abonner

Le Président turc a déclaré que l'Europe «prendra sa part du fardeau» en évoquant les frontières de son pays avec l'Europe que la Turquie a ouvertes dans la nuit du 27 au 28 février, rapporte le journal Hürriyet.

Se prononçant à l’aéroport international Esenboğa à Ankara, le Président turc a évoqué la question des réfugiés syriens.

«Nous avons promis d’ouvrir les portes [aux réfugiés, ndlr], mais ils [l'Europe, ndlr] ne nous ont pas pris au sérieux. Lorsque les portes ont été ouvertes, ils ont commencé à téléphoner chaque minute. Tout est fini. Vous allez prendre votre part du fardeau», a tenu à souligner Recep Tayyip Erdogan, cité par le journal Hürriyet.

Erdogan a également ajouté que «la période de sacrifice unilatérale de la Turquie à l'égard des réfugiés est terminée»«Depuis que nous avons ouvert les frontières, le nombre de réfugiés voyageant en Europe a atteint des centaines de milliers. Ce nombre atteindra bientôt des millions», a-t-il fait savoir, selon l'agence Anadolu.

Tensions à la frontière gréco-turque alors que des migrants cherchent à entrer en Europe

Actuellement, des centaines de migrants se sont rassemblés à la frontière gréco-turque pour tenter d'entrer en Grèce.

© Ruptly
Tensions à la frontière gréco-turque alors que les migrants cherchent à entrer en Europe

La Turquie ouvre ses frontières

Tout en demandant le soutien des Européens suite à la montée des tensions à Idlib, Recep Tayyip Erdogan a dans la nuit du 27 au 28 février indiqué que la Turquie avait ouvert ses frontières avec l’Europe pour les réfugiés syriens.

Cette déclaration a été faite malgré l'accord conclu en 2016 entre Ankara et Bruxelles aux termes duquel le gouvernement turc s'était engagé à lutter contre les passages illégaux alors que l'UE aidait financièrement la Turquie.

Depuis, Ankara a affirmé que 76.000 migrants étaient déja passés en Europe, tandis que la Grèce a assuré qu’aucun n’avait pu entrer et que 15.500 d’entre eux étaient bloqués à la frontière.

Dossier:
La Turquie ouvre ses frontières aux migrants vers l'UE (20)

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Tags:
Syrie, Turquie, Recep Tayyip Erdogan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook