International
URL courte
22540
S'abonner

Il l'a fait pour «gérer ses angoisses», elle a été «dévastée»: plus de 20 ans après, Bill et Hillary Clinton se confient sur le scandale Monica Lewinsky dans un documentaire, «Hillary», sorti ce vendredi sur la plateforme Hulu, relate l'AFP.

La liaison en 1998 entre Bill Clinton et la jeune stagiaire de la Maison Blanche, que le président américain avait initialement niée, avait mené à une procédure en destitution. Mais, comme lors de la récente mise en accusation de Donald Trump dans le scandale ukrainien, le Sénat, acquis alors aux démocrates, avait finalement voté contre sa destitution, lui permettant d'achever son second mandat.

Aujourd'hui âgé de 73 ans, Bill Clinton dit se sentir «horriblement mal que la vie de Monica Lewinsky ait été définie par cela, injustement je crois».

Il l'explique

Interrogé dans le documentaire sur les raisons pour lesquelles il s'est lancé dans cette liaison qui a gâché sa présidence, l'ex-président cite «pression, déceptions et terreurs», la peur «de toutes sortes de choses».

Il ajoute avoir fait cela pour gérer ses «angoisses pendant des années».

«Personne ne pense, «"je prends un risque". Ce n'est pas pour cela que les gens font des choses idiotes», dit-il.

Il évoque les tensions qu'implique l'exercice de la présidence, redoublées quand elle dure huit ans: «vous avez l'impression de tituber, de sortir d'un combat de boxe de 15 rounds et on vous dit qu'il est prolongé à 30 rounds. C'est quelque chose qui va vous permettre de penser à autre chose pendant un moment».

Le plus difficile, reconnaît Bill Clinton, a été de dire la vérité à leur fille, Chelsea, comme Hillary le lui a immédiatement demandé.

C'est pourtant elle qui aidera à montrer que le couple présidentiel allait surmonter cet épisode: l'image de Chelsea, marchant au milieu de ses parents, main dans la main, alors qu'ils s'apprêtent à monter dans un hélicoptère sur les pelouses de la Maison Blanche, est restée comme l'un des moments emblématiques de ce scandale.

«Quand elle a fait ça, mon Dieu je me suis dit, +c'est tellement incroyable, si fort et si sage», confie Hillary Clinton dans le documentaire.

Pourquoi Hillary est restée avec lui

L'ancienne Première dame, qui lorsque le scandale a éclaté avait d'abord défendu son mari publiquement, raconte, elle, dans le documentaire avoir été «dévastée» quand elle a appris que la liaison était vraie, alors qu'elle avait initialement trouvé «convaincantes» ses dénégations.

«J'étais dévastée», dit l'ex-secrétaire d'Etat, «je ne pouvais pas le croire».

Souvent critiquée aujourd'hui pour être restée malgré tout avec Bill Clinton, elle évoque la façon dont le mouvement #MeToo a changé les choses.

«Nous vivons une drôle d'époque, quand l'opinion publique bascule et les gens passent de "Oh, comme c'est noble de sa part qu'elle soit restée avec lui", à "Oh, c'est incompréhensible qu'elle soit restée avec lui"», dit-elle. «Vous savez qu'il y a des forces à l'oeuvre dans la société qui travaillent les gens».

Ces confidences sortent sur les écrans alors qu'en 2018 encore, tandis que le mouvement #MeToo avait poussé à une relecture de ce scandale, Bill Clinton estimait ne pas devoir d'excuse à Monica Lewinsky.

Mais l'ex-président affirme être désormais «une personne complètement différente».

«Peut-être que c'est simplement parce que je vieillis, mais j'espère que c'est aussi parce que j'ai vécu cela».

Ce documentaire en quatre parties, de plus de quatre heures et réalisée par Nanette Burstein, avait été présenté pour la première fois en janvier au festival Sundance.

En pleine campagne électorale pour la présidentielle de novembre, d'autres extraits avaient alors fait du bruit, à commencer par les piques qu'y décoche Hillary Clinton à l'égard de Bernie Sanders, son rival malheureux pour l'investiture démocrate de 2016.

Lire aussi:

Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Macron annonce la création d'une plateforme de signalement des discriminations
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
liaison, Monica Lewinsky, Chelsea Clinton, Hillary Clinton, Bill Clinton
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook