International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
9174
S'abonner

Allant à l'encontre des recommandations de la plupart des agences de santé du monde entier, Donald Trump a serré plusieurs mains à la Maison-Blanche vendredi, en pleine annonce des mesures prises contre le coronavirus.

Pour annoncer l'état d'urgence, le président s'était adjoint les services d'une demi-douzaine de responsables de grandes entreprises américaines des secteurs de la distribution ou de la santé.

Et alors qu'il venait de rappeler au public américain les mesures d'hygiène publique de base à respecter, des mesures «de bon sens» selon lui, il a serré la main de tous ces patrons après leur prise de parole derrière le micro.

L'un d'entre eux, Bruce Greenstein de LHC Group, a refusé de lui serrer la main, lui proposant son coude pour un «check», une nouvelle manière de saluer mise en avant par de nombreuses autorités sanitaires pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Pendant la conférence de presse, Donald Trump, 73 ans, a expliqué ne pas avoir été testé au coronavirus car il ne présente «aucun symptôme», même s'il a été en contact la semaine dernière avec un Brésilien, membre de la délégation du Président Jair Bolsonaro, qui a été testé positif au coronavirus.

Il a cependant ajouté qu'il se ferait probablement tester «prochainement».

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
Cybersécurité: les données de chômeurs volées, enquête en cours à Pôle Emploi
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Tags:
poignée de main, conférence de presse, mains, Covid-19, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook