International
URL courte
299638
S'abonner

Une vieille habitude de frontalier a coûté cher à un Français qui s’est rendu en Belgique pour faire son plein d’essence. La police locale n’a pas trouvé valable son motif de déplacement et lui a infligé une amende de 4.000 euros, selon Sudinfo.

Samedi 21 mars, un automobiliste français a franchi la frontière franco-belge pour prendre de l’essence à meilleur prix en Belgique, relate Sudinfo.

Côté belge, il a été arrêté par des policiers réalisant depuis mercredi des contrôles réguliers à la frontière durant la période de confinement, car les voyages à l’étranger, même en France, y sont interdits, «sauf pour nécessité».

Plus de 4.000 euros d’amende

«Venir faire son plein en Belgique ou aller acheter de l’eau en France juste parce que c’est moins cher, ce n’est donc pas autorisé», a expliqué un responsable policier.

Ainsi, le plein d’essence en Belgique a coûté 4.116 euros à ce Français.

«Il a écopé de 4.000 euros d’amende, ce qui est le maximum possible, pour déplacement inutile. Il avait traversé la frontière pour de l’essence et du chocolat. Et 116 euros d’amende supplémentaire pour non-port de la ceinture de sécurité», a détaillé le policier.

Lire aussi:

Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Macron propose à Philippe une mission en vue de 2022 après sa démission
Tags:
amende, frontière, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook