International
URL courte
Le COVID-19 en Europe (241)
228211
S'abonner

Lors de cet entretien téléphonique, Vladimir Poutine et Emmanuel Macron se sont mutuellement informés des mesures introduites en Russie et en France pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Les Présidents russe et français ont discuté ce 26 mars par téléphone de la situation autour du coronavirus, rapporte le service de presse du Kremlin.

La conversation téléphonique a été initiée par la partie française.

«Juste avant le sommet d'urgence du G20 par visioconférence, un échange de vues a eu lieu sur la situation autour de la pandémie du coronavirus. Vladimir Poutine et Emmanuel Macron se sont informés mutuellement des mesures introduites en Russie et en France pour lutter contre la propagation de cette infection et minimiser les conséquences socio-économiques négatives».

Selon le service de presse du Kremlin, les deux parties se sont accordées pour poursuivre la coordination sur la question du retour des ressortissants des deux pays dans leurs pays d'origine, ainsi qu’à respecter les conditions de transport du matériel médical et des équipements.

Dans le cadre de la lutte conjointe contre le virus, «une éventuelle coopération au sein du Conseil de sécurité des Nations unies a également été évoquée».

Règlement en Syrie et en Libye

En outre, selon le service de presse, les deux Présidents ont abordé la question du règlement de la situation en Syrie et en Libye.

«Les aspects réels du règlement en Syrie et en Libye ont été discutés. Il a été convenu de poursuivre les contacts à différents niveaux», indique le communiqué.

Dossier:
Le COVID-19 en Europe (241)

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
Covid-19, Vladimir Poutine, Emmanuel Macron, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook