International
URL courte
Le COVID-19 en Europe (261)
24446
S'abonner

Les autorités de la ville suédoise d'Eslov ont averti leurs résidents que des adolescents toussaient, éternuaient et crachaient exprès à proximité des personnes âgées dans le cadre d’un «défi de coronavirus». Elles ont également appelé les jeunes à ne pas le relever.

Un «défi de coronavirus», qui peut être dangereux en cette période de pandémie, est devenu populaire auprès de jeunes Suédois qui toussent exprès devant des personnes âgées, considérées comme un groupe à risque face au Covid-19, a annoncé la municipalité de la ville suédoise d’Eslov.

«Certains de nos aînés ont été exposés à des jeunes qui toussaient, éternuaient et crachaient tout près d’eux dans la rue et les magasins. Parlez à votre jeune et, surtout, réagissez si vous voyez quelqu'un en train de provoquer et de se comporter de manière irrespectueuse», a écrit la municipalité d'Eslov sur Facebook.

La Suède a choisi de ne pas imposer de restrictions à la liberté de circulation de ses citoyens, contrairement à la plupart des autres pays. Mais les écoles et les lycées du pays ont fermé leurs portes et certains jeunes chercheraient à se divertir aux dépens des personnes âgées.

Commentant le message de la municipalité, certains internautes qualifient le comportement des adolescents de «dégoûtant» et «d'absolument insensé», alors que d’autres accusent la municipalité de diffuser de «fausses nouvelles», d’être «racistes» et d’utiliser le terme «jeunes» comme un code signifiant quelque chose d’autre.

«Nous avons appris que les personnes âgées ne se sentent pas en sécurité, que les jeunes toussent et crient "corona" avant de partir en riant», a déclaré Ingrid Westerlund, chef des opérations de la municipalité d'Eslov, à la Swedish Radio.

Une «farce sur le coronavirus»

Entretemps, deux immigrés d'Eskilstuna ont publié il y a quelques jours une vidéo sur YouTube, dans laquelle ils s’approchent de plusieurs personnes dans la rue en faisant semblant de tousser sur elles tout en affirmant qu'ils sont infectés par le coronavirus.

La sociale-démocrate Maria Hind Alias a réagi sur Twitter en invitant les farceurs à essayer de l’avoir et les qualifiant d’«idiots complets». La vidéo a plus tard été supprimée.

​La Suède n'est pas le seul pays où ont été jouées des farces désagréables ces derniers jours. La police irlandaise a récemment procédé à plusieurs arrestations après que des jeunes ont été surpris en train de tousser ou de cracher exprès sur certaines personnes ou de lécher des produits dans les magasins, tout en affirmant qu’ils avaient le coronavirus.

​Le ministre irlandais de la Santé, Simon Harris, lui aussi pris pour cible par un homme et une femme qui lui ont toussé dessus dans la rue, a qualifié ce comportement de «dégoûtant» et «pathétique», selon Irish Times.

Dossier:
Le COVID-19 en Europe (261)

Lire aussi:

L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Notre-Dame: les experts forestiers jugent la nouvelle charpente en chêne «résolument moderne» - vidéo
Il rate son arrêt de train et menace une contrôleuse avec un couteau en Savoie
Tags:
Irlande, farceur, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook