International
URL courte
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)
302141
S'abonner

La société Palantir, qui a par le passé coopéré avec la CIA, négocie la vente de ses services à plusieurs pays européens confrontés à la pandémie du nouveau coronavirus, affirme Bloomberg.

La société d’analyse de données Palantir Technologies Inc. mène actuellement des négociations avec la France, l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse en vue de leur fournir son logiciel qui faciliterait la lutte contre la pandémie du Covid-19, rapporte l’agence Bloomberg qui cite une source proche du dossier.

Le groupe Palantir, qui a par le passé prêté ses services à la CIA, affirme que ses technologies permettent de tracer et d’analyser la propagation du virus, ainsi que d’aider les hôpitaux à prévoir les pénuries de matériel médical. La compagnie promet également d’épauler ses futurs clients à planifier les mesures de sortie de la quarantaine à l’échelle nationale.

Pour le moment, Palantir a déjà signé un accord avec les autorités d’un Land allemand et espère arriver à une entente au niveau fédéral, mais les négociations sont actuellement dans l’impasse, constate la source. Contacté par l’agence, un porte-parole de la société n’a pas souhaité faire de commentaire.

Négociations avec les hôpitaux de Paris

En France, des représentants de Palantir sont en discussions avec les autorités sanitaires de Paris, affirme Bloomberg. Si ces négociations aboutissent, la collaboration pourrait être étendue au niveau national, indique une autre source proche de la situation.

L’agence rappelle qu’en 2016 Palantir avait déjà signé avec le gouvernement français un accord pour la livraison de ses technologies aux services de renseignement intérieur après les attaques terroristes survenues en 2015.

À l’heure actuelle, Palantir emploie près de 800 personnes sur le continent européen et a des contrats avec une trentaine de gouvernements, indique Bloomberg.

Dossier:
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)

Lire aussi:

Castex: «Il faut tout faire pour retarder le confinement»
«Sur les plans diplomatique et militaire, l’UE ne peut absolument pas être prise au sérieux»
Nicolas Maduro lance un ultimatum à l’Union européenne
Natacha Polony: «Il y a eu un recul des libertés individuelles et publiques depuis un an qui est majeur» - vidéo
Tags:
Allemagne, France, pandémie, Covid-19, CIA, Palantir
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook