International
URL courte
5135
S'abonner

Alors que la Terre est en proie à la pandémie de coronavirus, deux cosmonautes russes et un astronaute américain ont atteint le 9 avril la Station spatiale internationale (ISS). Selon l’Américain, il n’y a presque aucun risque d’apporter le Covid-19 à bord de l’ISS, car l’équipage a strictement respecté le confinement avant le décollage.

Les risques d’amener le coronavirus à bord de la Station spatiale internationale (ISS) avec de nouvelles arrivées sont presque nuls, a indiqué Chris Cassidy, astronaute américain et membre de l'équipage de l’ISS, lors d'une visioconférence vendredi 10 avril.

«Maintenant, tout est possible, nous connaissons beaucoup de cas où les gens pensaient qu'ils étaient prêts à partir [dans l’espace, ndlr], mais cela [un virus, ndlr] s'est glissé dans leur monde. Mais je pense vraiment qu’il y a presque zéro pourcent de chances pour notre équipage», a déclaré l'astronaute.

Chris Cassidy a indiqué qu'il était arrivé en Russie fin février. Au cours de la première semaine de mars, tous les préparatifs pour le décollage ont été effectués exclusivement dans la base de formation et la communication ne pouvait se faire qu’avec les personnes directement impliquées dans la mission.

«Nous l’avons suivi [le confinement, ndlr] très strictement ... Il n'y avait pratiquement aucune interaction entre nous en tant qu'équipage et la population extérieure», a déclaré l'astronaute.

Une mission en orbite en plein confinement quasi-mondial

«Cette mission, elle me semble différente, je vais vous le dire, nous avons quitté la Terre au milieu de la crise mondiale et de la quarantaine mondiale», a expliqué l'Américain, pour qui il s'agit de la troisième expédition vers l'ISS.

Il a affirmé que lui et ses collègues n’auraient jamais imaginé que le monde entier allait entrer dans une quarantaine similaire à celle des astronautes et des cosmonautes avant un décollage.

«Nous ne savions pas que le reste du monde allait nous rejoindre», a-t-il plaisanté, déplorant ce qu’il se passe actuellement sur Terre.

Le lancement du vaisseau

Les Russes Anatoli Ivanichine et Ivan Vagner et l’Américain Chris Cassidy se sont arrimés à l’ISS jeudi 9 avril, environs six heures après avoir décollé à bord du vaisseau Soyouz depuis le cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan.

Les trois hommes rejoindront, à bord du laboratoire orbital, le cosmonaute Oleg Skripochka et les astronautes Andrew Morgan et Jessica Meir, qui doivent rentrer de l’ISS sur Terre vendredi 17 avril 2020.

Lire aussi:

Moins de 24h après sa nomination, #CastexDemission déjà top tendance sur Twitter
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Un colistier du nouveau maire de Saint-Ouen tente d’échapper à un contrôle sur un scooter volé
Tags:
Russie, NASA, ISS, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook