International
URL courte
22652
S'abonner

Depuis plus d’une semaine, les pompiers ukrainiens n’arrivent pas à maîtriser l’incendie dans la zone d'exclusion de la centrale nucléaire de Tchernobyl. La situation s'est fortement aggravée le 12 avril. Des installations de stockage de déchets radioactifs sont menacées.

Un feu de forêt dans la zone d'exclusion de la centrale nucléaire de Tchernobyl fait déjà des ravages à deux kilomètres des installations de stockage de déchets radioactifs, explique à Sputnik Yaroslav Emelianenko, membre du Conseil public de l'agence ukrainienne chargée de la gestion de la zone d'exclusion.

L’alerte a également été donnée par Natalia Degtiarenko, une employée du service de presse d’Energoatom (Compagnie nationale de production d'énergie nucléaire d'Ukraine) sur sa page Facebook.

Selon elle, l’incendie qui s’est propagé sur la rive gauche de la rivière Chernobyl a déjà ravagé les territoires de nombreux anciens villages proches de la centrale nucléaire. La ville de Tchernobyl est aussi touchée.

Filmée depuis un abri près de la centrale nucléaire, une vidéo confirme les propos de l’employée d'Energoatom.

Outre les pompiers, des gardes forestiers participent également à l’opération. 366 personnes et 88 véhicules ont été mobilisés contre l'incendie, dont trois avions et trois hélicoptères qui ont largué le 12 avril 370 tonnes d'eau.

Départ du feu

L’incendie s’est déclaré samedi 4 avril dans la zone d’exclusion de la centrale de Tchernobyl sur une superficie de 20 hectares. Les forces de l’ordre ukrainiennes ont identifié une personne soupçonnée d’être impliquée dans le départ de feu. Une affaire pénale a été ouverte.

Bien que les pompiers aient éteint lundi 6 avril un foyer, l’incendie recouvrait le lendemain près de 35 hectares de forêt, selon le Service d’État ukrainien pour les situations d’urgence.

Accident nucléaire de Tchernobyl

Le réacteur numéro 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl a explosé le 26 avril 1986. Selon certaines estimations, jusqu'aux trois-quarts de l'Europe ont été contaminés. Les autorités ont évacué des centaines de milliers de personnes après l’accident et une vaste zone de plus de 2.000 kilomètres carrés est restée à l'abandon.

Trois autres réacteurs ont continué de fonctionner après le drame. Le dernier a été arrêté en 2000, marquant la fin de toute activité industrielle à Tchernobyl.

Lire aussi:

Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Tags:
centrale nucléaire, incendie, Ukraine, Tchernobyl
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook