International
URL courte
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)
7534
S'abonner

Un zoo dans le nord de l’Allemagne envisage de tuer des animaux pour nourrir les autres s’il ne parvient pas à couvrir ses pertes financières causées par l’épidémie du Covid-19.

Confronté à des difficultés financières à cause de la crise du coronavirus, le zoo de Neumünster, dans le nord de l’Allemagne, craint de devoir tuer certains de ses animaux, rapportent les médias locaux.

Selon la directrice de l’institution Verena Kaspari, citée par Die Welt, le zoo a déjà répertorié les animaux qui pourraient être abattus en premier. «Je préférerai euthanasier les animaux plutôt que de les laisser mourir de faim», explique-t-elle.

Les animaux abattus pourraient ensuite être donnés à d’autres en guise de nourriture. Un tel scénario n’arrangerait pas pour autant la situation économique du zoo, car beaucoup d’animaux ont besoin de nourriture fraîche tous les jours, ce qui représente un coût important.

Une collecte lancée

Les zoos allemands, dont plusieurs ont mis leur personnel en congé pour essayer survivre à la crise, demandent 100 millions d’euros d’aide publique.

Alors que les pertes subies par le zoo de Neumünster ne sont pas couvertes par un fonds d’urgence pour les petites entreprises, une collecte a été lancée pour tenter de sauver les animaux du parc.

Dossier:
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Présidence de Joe Biden: «Avec la Russie, il y aura un effort d’engagement»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
animaux, zoo, Covid-19, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook