International
URL courte
8112
S'abonner

Les Jeux olympiques de Tokyo 2020, reportés à l'été 2021 à cause de la propagation du Covid-19, seront annulés si la pandémie n'est pas maîtrisée d'ici là, a déclaré mardi le président du comité japonais d'organisation, Yoshiro Mori.

Si la pandémie est toujours en cours «alors il faudra annuler» l'édition 2021 des Jeux olympiques, a déclaré le président du comité japonais d'organisation, Yoshiro Mori, dans en entretien accordé au quotidien sportif Nikkan. Il a expliqué qu'il serait impossible de les reporter une nouvelle fois.

M.Mori, interrogé sur le même sujet lors d’une conférence de presse le 10 avril, ne s’était pas dit «en mesure» de garantir la tenue de l’événement l’année prochaine.

Lors d'un point-presse tenu ce mardi, le président de l'association médicale du Japon, Yoshitake Yokokura, a estimé que la bonne tenue des Jeux serait «excessivement difficile» si aucun vaccin n'était disponible à cette date, relaye l’AFP.

«Je ne dis pas qu'ils ne devraient pas avoir lieu mais ce serait excessivement difficile», a-t-il déclaré.

Un point de vue déjà exprimé le 20 mars par le spécialiste des maladies infectieuses de l'université de Kobe (ouest), Kentaro Iwata, qui se disait alors «pessimiste».

«Honnêtement, je ne pense pas qu'il soit probable que les Jeux olympiques aient lieu l'année prochaine», avait-il alors déclaré devant la presse.

Les Jeux olympiques reportés d’un an

Fin mars, le CIO avait décidé de reporter les Jeux olympiques de Tokyo 2020 à 2021 sur proposition du Premier ministre nippon, Shinzo Abe, et de plusieurs comités olympiques nationaux. Peu après, il a été déclaré que les Jeux olympiques de Tokyo 2020, qui devaient initialement se dérouler du 24 juillet au 9 août, s’ouvriraient dans la capitale japonaise le 23 juillet 2021.

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
pandémie, JO 2020, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook