International
URL courte
91329
S'abonner

De violents heurts se sont produits vendredi 8 mai au sein du parlement hongkongais entre les députés pro-Pékin et ceux d’opposition. Les scènes de chaos étaient retransmises en direct.

À l’instar de leurs homologues arméniens, les députés du Conseil législatif, le parlement monocaméral hongkongais, se sont livré une bataille féroce, qui reflète bien l’intensité de la crise politique dans la région semi-autonome.

Alors que l’épidémie de coronavirus a contribué à réduire la contestation dans la rue, les députés d’opposition continuent à bloquer les activités parlementaires, multipliant les actes d’obstruction pour empêcher l’examen d’un projet de loi réprimant le manque de respect à l’hymne national chinois.

Une députée pro-Pékin accusée de violer la loi

Vendredi 8 mai, des heurts se sont produits au Conseil après qu’une députée pro-Pékin a revendiqué la direction du Comité de la chambre qui n’avait pas de leader depuis octobre. L’opposition l’a accusée de violer la loi, et le chaos s’est emparé de la chambre.

Des agents de sécurité ont fini par évacuer de force plusieurs élus d’opposition, tandis que les parlementaires retransmettaient en direct la confusion sur les réseaux sociaux à l’aide de leurs smartphones.

Lire aussi:

«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Mort de George Floyd: il menace des manifestants avec un arc et un couteau à Salt Lake City - vidéos
Trump déclare que la mouvance antifa sera reconnue comme organisation terroriste
Tags:
parlement, Hong Kong
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook