International
URL courte
24935
S'abonner

La Chine a déclaré un comté de la province chinoise de Jilin zone à haut risque après qu’une dizaine de personnes y ont été testées positives au coronavirus, a annoncé l’administration de la province.

Le comté de Shulan, dans province chinoise du Jilin (nord-est), a été reconnu comme une zone à haut risque pour le Covid-19 après que 11 personnes y ont été infectées, a déclaré dimanche 10 mai le service de presse de la province.

Tous les patients de la province du Jilin sont membres de la même famille ou des personnes qui ont été en contact étroit avec eux, a précisé Mi Feng, porte-parole du Comité chinois de la santé publique.

«Le 7 mai, un cas isolé de Covid-19 a été détecté à Shulan et le 9 mai, 11 autres cas y ont été détectés. Conformément aux normes de l'État concernant la situation épidémique, la province du Jilin élève le niveau de risque épidémique de Shulan de moyen à élevé», précise le communiqué.

Au total, 12 cas de Covid-19 ont été enregistrés dans l’ensemble du pays en 24 heures dont un cas à Wuhan et 11 personnes dans le comté de Shulan, ce qui constitue le chiffre le plus élevé depuis le 11 mars.

Le niveau de risque épidémique relevé dans une banlieue de Wuhan

Plus tôt dimanche, le niveau de risque épidémique dans le district de Dongxihu, une banlieue de Wuhan, est passé de faible à élevé après qu'un nouveau cas de Covid-19, ainsi que 16 porteurs asymptomatiques ont été détectés dans la ville. Il n'y avait pas eu de nouvelles infections depuis début avril dans cette région.

Le risque épidémique associé à la propagation du Covid-19 était au niveau bas sur l’ensemble du territoire chinois depuis le 7 mai.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Tags:
Covid-19, pandémie, Jilin, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook