International
URL courte
2523736
S'abonner

L’annonce du licenciement d’un chauffeur de poids-lourd à Chicago ne s'est passée comme l’avait prévu son patron. Pris de rage, l’homme a roulé sur la Ferrari de son employeur avec son outil de travail, en écrasant la voiture de sport italienne contre un mur.

Un chauffeur engagé par une entreprise de transport de Chicago a été licencié quatre jours après son recrutement, car il n'avait pas été jugé compétent, voire suffisamment stable. Cette décision a paradoxalement coûté encore plus cher au patron.

Comme le relate le site Carscoops se référant à une source souhaitant rester anonyme, l’employé voulait un camion fabriqué en 2020, mais son patron lui a fourni un modèle de 2019. Bien que l’employeur aurait tenté une séparation à l'amiable avec indemnisation, le chauffeur a décidé de manifester sa désapprobation de manière on ne peut plus claire.

«Maintenant, vous allez voir ce qu’il se passe quand vous me faites chier», a-t-il lancé avant de s’emparer du premier camion disponible au garage et de rouler sur la Ferrari de son employeur, l’écrasant contre un mur.

​Sur les images relayées sur le Net, le camion est juché sur le toit de la voiture de sport, les roues à travers le capot.

​Après ces faits, la compagnie de transport a fait appel à la police. Le chauffeur a été interpellé.

Lire aussi:

En continu: Gaza annonce avoir subi l'attaque la plus meurtrière depuis la reprise du conflit
Un gendarme blessé à la tête par un projectile lors de la manifestation pro-Palestine à Paris – vidéo
Israël intensifie ses frappes aériennes sur la bande de Gaza et détruit complètement le bâtiment d'un ministère
Les particularités de la vaccination des rescapés du Covid: si «oui», à quand ?
Tags:
Chicago, licenciement, camion, Ferrari
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook