International
URL courte
7343
S'abonner

Un lot de respirateurs artificiels sera octroyé par les États-Unis à la Russie à titre gracieux, en réponse à l’aide envoyée par la Fédération, a annoncé la diplomatie russe. Ces appareils seront envoyés par avion militaire, a précisé le Pentagone.

Les appareils de ventilation artificielle que les autorités américaines projettent d'envoyer en Russie seront livrés par avion militaire au vu de l'absence de vols commerciaux, a indiqué à Sputnik le service de presse du Pentagone:

«Dans le contexte où il n'y a pas de vols commerciaux [entre les deux pays, ndlr], [les] envoyer par avion militaire est la meilleure option».

Le premier lot

La première livraison de 50 appareils est prévue pour le 20 mai. 150 respirateurs supplémentaires seront fabriqués et fournis plus tard, a précisé à Ria Novosti porte-parole de l'ambassade américaine à Moscou, Rebecca Ross.

Le ministre russe des Affaires étrangères a précisé que les États-Unis enverraient les respirateurs artificiels à titre gracieux, comme la Russie l’avait fait auparavant.

«Nos partenaires américains prévoient deux vols qui fourniront ces appareils pour les établissements médicaux de Russie. J'espère qu'ils aideront à surmonter la situation actuelle [en Russie]. Comme dans le cas de nos fournitures, il s’agit aussi d’un don», a déclaré Sergueï Lavrov.

Au total, Washington compte octroyer 200 appareils de ventilation artificielle à la Russie.

Au mois d'avril, la Russie a livré aux États-Unis une cargaison d'équipements médicaux dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus.

Covid-19 en Russie

Selon un bilan actualisé de la cellule de crise, la Russie a enregistré 299.941 cas d'infection et 2.837 morts depuis le début de l'épidémie. Un total de 76.130 personnes sont considérées comme guéries.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Et si les formes sévères du Covid-19 étaient liées à une carence en cette vitamine?
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Tags:
États-Unis, Covid-19, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook