International
URL courte
Crash d'un Airbus A320 à Karachi (7)
0 43
S'abonner

Les deux boîtes noires de l'Airbus qui s'est écrasé le 22 mai sur un quartier résidentiel de Karachi ont été retrouvées, selon le porte-parole de la compagnie Pakistan International Airlines. Les enregistreurs seront envoyés au fabriquant.

Le porte-parole de la compagnie Pakistan International Airlines (PIA) Abdullah Khan a annoncé que les deux enregistreurs de l’avion, qui s’est écrasé vendredi 22 mai près de la ville de Karachi, avaient été récupérés.

«La boîte noire a été retrouvée hier tard dans la soirée, nous la remettons au comité d'enquête», a-t-il déclaré samedi 23 mai, cité par Reuters. M.Khan a également précisé que l’enregistreur de données de vol ainsi que celui du cockpit avaient été récupérés.

Deux survivants

Un avion de la Pakistan International Airlines Airbus А320 s’est écrasé vendredi 22 mai. À bord de l’avion qui a chuté dans un quartier résidentiel de Karachi, la plus grande ville pakistanaise, se trouvaient 91 passagers et huit membres d'équipage. Le bilan du drame est de 97 morts, deux personnes ont survécu à ce crash et ont été secourues des décombres.

Selon les dernières informations, le crash n'a fait que des blessés parmi les habitants des immeubles résidentiels sur lesquels l'appareil est tombé.

Pour enquêter sur les circonstances du crash, le Premier ministre pakistanais Imran Khan a formé un comité d'enquête. Le constructeur aéronautique Airbus a également offert son aide dans l'enquête. L'autorité de l'aviation civile du Pakistan a indiqué que les enregistreurs seraient envoyés au fabricant, le décryptage des boîtes noires peut prendre plusieurs semaines.

Dossier:
Crash d'un Airbus A320 à Karachi (7)

Lire aussi:

Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Tags:
Pakistan, crash d'avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook