International
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)
95312
S'abonner

Alors que les manifestations contre la mort de George Floyd se poursuivent aux États-Unis et dégénèrent souvent en affrontements avec la police, des fonctionnaires se joignent dans certaines villes à ce mouvement contre le racisme et les violences commises par les forces de l’ordre.

Le mouvement de protestation se propageant à travers les États-Unis, certaines images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des agents de police main dans la main avec les manifestants.

​Comme en témoignent ces vidéos et photos, certains policiers ont mis un genou à terre devant des participants aux rassemblements, à l’instar d’Andy Mills, chef de la police de Santa Cruz, en Californie.

​Des agents de Camden, dans le New Jersey, ont quant à eux aidé les manifestants à porter une banderole indiquant «Debout dans la solidarité».

​Deux policiers de Kansas City (Missouri) ont quant à eux été photographiés alors qu’ils tenaient une pancarte avec l’inscription «Fin des violences policières».

​Mouvement de protestation aux États-Unis

Le décès de George Floyd aux mains de la police a provoqué une vague de colère qui a explosé à Minneapolis (Minnesota) et s'est propagée à travers le pays. Les manifestations contre les violences policières ont réuni plusieurs milliers de personnes.

Après que la situation a dégénéré en émeutes à plusieurs endroits, les autorités de nombreuses villes ont été forcées d’imposer des couvre-feux et de recourir à la Garde nationale.

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)

Lire aussi:

Erdogan: la Turquie poursuivra ses explorations géologiques en Méditerranée malgré les menaces de sanctions
«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Qui peut risquer la mort en consommant du miel? Une nutritionniste répond
Tags:
violences policières, George Floyd, manifestation, police, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook