International
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (109)
10712
S'abonner

Un jeune Américain a perdu un œil lors d’une manifestation contre la mort brutale de George Floyd, après qu’il a été touché au visage par une cartouche de gaz lacrymogène de la police, selon la chaîne de télévision Wane15 et les images publiées par le blessé sur Twitter.

Un résident de Fort Wayne, dans l’Indiana, a été touché au visage par une cartouche de gaz lacrymogène de la police qui lui a crevé un œil alors qu’il se trouvait parmi les personnes protestant devant un tribunal contre la mort de George Floyd, étouffé par un policier pendant son arrestation, relate la chaîne de télévision Wane15.

​L’incident a eu lieu samedi 30 mai. D’après le Journal Gazette, il s’agit d’un étudiant en technologie de 21 ans, Balin Brake.

«Pour toute personne curieuse. Mon œil a crevé lorsqu'un officier de police a inutilement et incorrectement tiré une cartouche de gaz lacrymogène dans ma tête, touchant mon œil. Je vais bien, mais je perdrai probablement mon œil après la chirurgie demain», a précisé l’homme sur Twitter après qu’un internaute a supposé qu’il avait été blessé par une balle caoutchoutée.

​Il a subi une intervention chirurgicale dimanche 31 mai pour se faire enlever son œil droit et devrait avoir une prothèse dans les prochaines semaines après une nouvelle intervention chirurgicale.

«Après l’opération. Je devrais peut-être subir une autre intervention chirurgicale pour des fractures au visage dans les semaines à venir mais, pour l'instant, tout ce qui s'est passé, c'est que j'ai fini par perdre un œil. Ce n’est rien par rapport aux difficultés que les Afro-Américains ont endurées pendant des décennies. Lève-toi pour ce que tu crois», a indiqué l’homme sur Twitter.

Une blessure accidentelle, selon la police

La police de Fort Wayne a déclaré dans un communiqué que la blessure était accidentelle et non pas le résultat d'une tentative délibérée de blesser quelqu’un. Elle a en outre affirmé qu’avant d’être blessé le manifestant s’était penché pour ramasser une cartouche de gaz pour la jeter contre la police comme le faisaient d’autres manifestants.

​M.Brake a, pour sa part, qualifié de fausses les affirmations de la police concernant ses actions, insistant sur le fait qu’il manifestait pacifiquement.

​Il a ajouté qu’avant d’être frappé au visage par une cartouche de gaz, il avait été touché à un pied lors de la première charge de la police, montrant une photo de sa chaussure avec des traces de sang et des lacets brûlés.

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (109)

Lire aussi:

Aucune excuse pour «ceux qui développent de nouveaux plans d’agression», prévient Poutine le Jour de la Victoire
Défilé militaire sur la place Rouge pour célébrer le Jour de la Victoire - vidéo
L’UE n’a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Tags:
États-Unis, œil, gaz lacrymogènes, manifestation, Indiana
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook