International
URL courte
477366
S'abonner

Le milliardaire Robert Johnson a invité Washington à indemniser l’ensemble de la population afro-américaine à hauteur de 14.000 milliards de dollars pour «200 ans d’esclavage».

Sur fond de violentes protestations qui embrasent plusieurs villes états-uniennes suite à la mort de George Floyd, le milliardaire Robert Johnson a appelé les autorités fédérales à verser une compensation de 14.000 milliards de dollars à la population afro-américaine.

Selon le fondateur de Black Entertainment Television, ces fonds serviront notamment à promouvoir l’entrepreneuriat chez les Afro-Américains et stimuleront l’économie nationale.

«On a vécu plus de 200 ans d’esclavage, et on n’a reçu aucune compensation. Le refus d’accès à l’éducation, qui est le premier outil pour accumuler des revenus, constitue un transfert de richesses», a expliqué M.Johnson dans un entretien accordé à la chaîne CNBC.

«Une chose normale»

Il a souligné que le versement de dommages-intérêts est «une chose normale pour une société capitaliste lorsqu’on a été privé de certains droits».

Dans le même temps, Robert Johnson précise qu’il ne veut pas qu’un nouveau programme bureaucratique soit mis en place à ces fins, mais que les compensations soient directement versées en liquide. «C’est ça la fondation du capitalisme», insiste-t-il.

Lire aussi:

Santé publique France dévoile la carte des zones les plus touchées par le Covid-19 - photo
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
Afro-américains, George Floyd, protestations, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook