International
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)
332193
S'abonner

Le Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a dénoncé «l'usage excessif» de la force lors de l'arrestation de l'Afro-Américain George Floyd, mort asphyxié à la suite «d'une pression forte et prolongée».

L'Union européenne est choquée par la mort de George Floyd, asphyxié par un policier blanc lors de son arrestation à Minneapolis, a déclaré ce mardi le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

L’Espagnol a également déploré l'usage excessif de la force par les agents.

«Ici, en Europe, comme la population des États-Unis, nous sommes choqués et consternés par la mort de George Floyd. Je pense que toutes les sociétés doivent rester vigilantes face à l'usage excessif de la force par les gardiens de l'ordre», a-t-il insisté lors d’une conférence de presse à Bruxelles.

«Nous devons nous assurer partout, en particulier dans les sociétés qui sont fondées sur l'État de droit, la représentation démocratique et le respect des libertés, que les personnes chargées de veiller à l'ordre n'utilisent pas leurs capacités comme cela a été le cas lors de la mort très très malheureuse de George Floyd», a-t-il insisté.

«Toutes les vies comptent. Les vies des Noirs comptent aussi», a-t-il lancé.

Il a également appelé à «la désescalade des tensions» aux États-Unis.

Meurtre de George Floyd

Le 24 mai, George Floyd a été arrêté par les forces de l’ordre de Minneapolis. Un policier a maintenu son genou sur le cou de l’Afro-Américain qui ne cessait de répéter qu’il ne peut pas respirer. Après quelques minutes, il a cessé de bouger. Transporté à l’hôpital, il a été déclaré mort peu après.

Suite à cette affaire, plusieurs grandes villes des États-Unis sont devenues le théâtre de manifestations parfois violentes contre les brutalités policières et le racisme.

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)

Lire aussi:

Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Elle lui envoie 3.000 mails, pensant qu’il l’aime: elle finit en garde à vue
Des soldats azerbaïdjanais vandalisent des sépultures arméniennes à leur arrivée au Haut-Karabakh – vidéos
Tags:
George Floyd, États-Unis, force, usage, UE
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook