International
URL courte
458173
S'abonner

Pour protester contre la suspension de leurs collègues ayant projeté au sol un manifestant de 75 ans, tous les membres de l’unité tactique de la police de Buffalo ont annoncé leur démission. Le chef du comté d’Erie s’est dit «totalement dégoûté» par ce choix.

Les 57 membres de l’unité tactique de la police de Buffalo ont démissionné pour protester contre la suspension de leurs deux collègues filmés en train de pousser un homme de 75 ans au sol lors d’une manifestation dans l’État américain de New York.

Le chef du comté d’Erie, Mark Poloncarz, a déclaré lors d’une conférence de presse vendredi 5 juin qu’il était «totalement dégoûté» par la décision des officiers de quitter l’unité tactique. «Cela signifie qu'ils n'ont rien vu de mal dans les actions de la nuit dernière», a déclaré M.Poloncarz.

Une vidéo choc

La vidéo prise le 4 juin montre un homme aux cheveux blancs s'approchant d'une rangée d'officiers en tenue antiémeute. Un officier le pousse avec une matraque et un second avec sa main. Le protestataire tombe en heurtant sa tête contre le trottoir et du sang commence à se répandre.

Comme l’a rapporté la chaîne WBFO, l’homme a 75 ans. Après l’incident, il a été transporté dans un hôpital, ses jours ne sont pas en danger.

​Quelques heures après, le commissaire de la police Byron Lockwood a condamné les actions de ses collègues et a annoncé que les deux policiers impliqués dans l’incident avaient été suspendus de leurs fonctions.

Le président de la Buffalo Police Benevolent Association, John Evans, a pour sa part déclaré que les policiers «faisaient simplement leur travail» et que l’homme «avait glissé» lors de l’interaction.

Lire aussi:

Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Le Président algérien Tebboune hospitalisé
Covid-19: des «super-contaminateurs» dans la nature? Un médecin appelle à changer la politique de test
Tags:
violences, police, New York, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook