International
URL courte
508113
S'abonner

Alors qu’Emmanuel Macron la veille a condamné la «responsabilité historique et criminelle» de la Turquie en Libye, Ankara a accusé ce mardi 30 juin, la France de «s'efforcer de renforcer la présence de la Russie» en Libye, via la déclaration du chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu.

Dans le contexte d’une escalade des tensions entre Ankara et Paris en ce qui concerne la crise en Libye, la Turquie a accusé ce mardi 30 juin la France, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, de s'efforcer «de renforcer la présence de la Russie en Libye».

«D'un côté, l'Otan considère la Russie comme une menace. Mais de l'autre, la France, membre de l'Otan, s'efforce de renforcer la présence de la Russie» en Libye, a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu lors d'une conférence de presse à Ankara ce mardi 30 juin, cité par l’AFP.

En outre, la Turquie a vertement reproché à Paris son approche «destructrice» en Libye

«La France, que Macron dirige ou plutôt qu'il n'arrive pas à diriger en ce moment, ne se trouve [en Libye] que pour poursuivre ses intérêts avec une mentalité destructrice», a asséné Mevlut Cavusoglu.

Montée de tensions entre la France et la Turquie

Après un récent incident maritime survenu en Méditerranée, la France et la Turquie, alliées au sein de l'Otan, ont échangé des accusations virulentes. Paris a notamment accusé des frégates turques d'avoir eu un comportement «extrêmement agressif» envers un navire français.

Ankara a rejeté ces affirmations et reproché au bâtiment français une «manœuvre dangereuse». L'Otan a ouvert une enquête.

Le 22 juin, Emmanuel Macron avait déjà accusé Ankara de jouer un «jeu dangereux» en Libye, dans lequel il voyait une nouvelle démonstration de la «mort cérébrale» de l'Otan.

Lire aussi:

Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Ce qui arrive à une personne empoisonnée au Novitchok? Un concepteur répond
Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Des scientifiques désignent les «responsables» de la propagation de la pandémie de Covid-19
Tags:
Libye, politique, Ankara, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook