International
URL courte
0 32
S'abonner

L’Inde a bloqué l’accès à 59 applications chinoises pour smartphone, dont TikTok utilisée par 130 millions d’internautes par mois dans le pays. Le ministère de l’Électronique accuse la Chine de voler et de transférer les données d’utilisateurs indiens à l’étranger.

Deux semaines après les affrontements meurtriers à la frontière himalayenne indo-chinoise qui ont tué une vingtaine de soldats indiens, New Delhi bannit 59 applications chinoises dont le service de partage de vidéo TikTok. Le pays explique sa décision par des soucis de sécurité.

Signé par le ministère indien de l’Électronique et des Technologies de l’Information, l’interdiction a été mise en place en réaction à «de nombreuses plaintes» visant certaines applications mobiles chinoises qui «volent et transmettent subrepticement des données d’utilisateurs de manière non autorisée à des serveurs qui ont des emplacements en dehors de l’Inde».

Cette décision semble avoir été prise pour des raisons politiques, confie à Forbes le journaliste et activiste indien Nikhil Pahwa. Selon lui, aucun changement significatif dans le fonctionnement de ces applications n’a été constaté au cours des trois derniers mois. C’est la raison pour laquelle la mesure ressemble à un avertissement adressé à la Chine, précise-t-il.

TikTok en Inde

La plateforme TikTok enregistre plus de 120 millions d’utilisateurs actifs par mois en Inde. Le pays représente près de 30% des deux milliards de téléchargements de l’application, poursuit Forbes.

En avril 2019, TikTok a été interdite pendant une semaine en Inde suite à une décision du tribunal de grande instance de l'État. Il a déclaré que l'application diffusait de la pornographie, exposant potentiellement les enfants au danger et affectant négativement la santé mentale de ses utilisateurs.

Dès lors, l’entreprise fait face à des appels à une interdiction permanente de la part d’hommes politiques et organismes commerciaux indiens qui affirment que TikTok entretient des relations étroites avec le gouvernement chinois. L’entreprise réfute cette accusation.

Lire aussi:

Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Tags:
application, conflit, Chine, Inde, TikTok
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook