International
URL courte
2917
S'abonner

Après avoir été porté disparu jeudi 9 mai, le maire de Séoul a été retrouvé mort le lendemain de l'apparition d'informations faisant état d'une plainte déposée à son encontre pour agression sexuelle.

Le maire de Séoul Park Won-soon, longtemps considéré comme potentiel candidat à l'élection présidentielle en Corée du Sud, a été retrouvé mort quelques heures après que sa fille a signalé sa disparition, rapporte l’AFP qui se réfère aux informations de l'agence de presse Yonhap.

M.Park avait quitté son domicile après avoir prononcé ce qui ressemblait à «ses dernières paroles», avait expliqué la police citée l’agence sud-coréenne. Une plainte avait été déposée contre lui mercredi auprès de la police, pour agression sexuelle selon des médias.

La police précise dans un communiqué qu'elle a été informée de la disparition du maire de Séoul et qu'elle avait commencé à rechercher le responsable de la capitale.

Pour sa part, le bureau du maire a fait savoir que M.Park ne s'est pas rendu à son lieu de travail jeudi.

Longtemps considéré comme un candidat potentiel à l'élection présidentielle en Corée du Sud, Park Won-soon a été élu maire de Séoul en 2011 et a obtenu son troisième et dernier mandant en juin 2019.

Une plainte pour agression sexuelle avait été déposée contre lui mercredi auprès de la police, rapportent des médias.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Une vingtaine de voyous s’attaquent aux pompiers de la Drôme avec des tirs de mortiers et des pierres
Tags:
maire, Séoul, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook