International
URL courte
Par
8712
S'abonner

Après plusieurs mois d’oscillations sur le marché pétrolier, les prévisions à long terme des analystes concernant le cours de l’or noir sont incertaines. Selon quelques-uns le prix pourrait facilement franchir la barre des 100 dollars le baril, alors que d’autres supposent que le cours se maintiendra à un niveau bas, indique le Wall Street Journal.

Le prix du pétrole a une forte chance de bondir prochainement jusqu’à 100 dollars le baril et d’atteindre le seuil des 150 dollars, indiquent des analystes cités par le Wall Street Journal en expliquant cette éventuelle croissance par l’impact de la pandémie.

En cause notamment, la diminution des investissements dans l’extraction du pétrole et du gaz qui commence à se manifester après la chute de la demande.  

Comme une telle pression financière est considérable, certains auront du mal à produire, estime Trevor Woods, directeur des investissements chez Northern Trace Capital. C’est la raison pour laquelle le prix peut facilement atteindre les 150 dollars en 2025, souligne-t-il.

Incertitude dans les prévisions

D'autres experts estiment que la demande de pétrole, qui a fortement chuté lors de la pandémie, prendra beaucoup de temps pour rebondir au niveau d’avant la crise, ce qui maintiendra les prix bas, poursuit le quotidien.

La plupart des analystes ont tendance à supposer qu’à long terme le prix atteindra le niveau nécessaire aux producteurs pour faire des profits.

En outre, il est devenu difficile d’évaluer la demande après la pandémie. Personne ne sait encore si le changement des habitudes de consommation restera permanent, si le basculement se fera vers le développement de l’énergie écologique et si le secteur des transports changera, écrit le Wall Street Journal.

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Tags:
baril, investissements, marché pétrolier, prix, pétrole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook