International
URL courte
469542
S'abonner

Dans un communiqué publié le 9 juillet, l’ambassade de Chine au Kazakhstan a averti ses citoyens du danger d’une pneumonie inconnue, beaucoup plus meurtrière que le coronavirus et qui se propagerait dans ce pays d’Asie Centrale. Le ministère kazakhstanais de la Santé a démenti l’information.

L’ambassade de Chine au Kazakhstan a mis en garde contre une nouvelle pneumonie inconnue détectée dans ce pays d’Asie Centrale, comme l’indique un communiqué publié le 9 juillet sur le site de l’ambassade.

En se référant aux médias kazakhstanais, l’ambassade affirme que depuis la mi-juin, l'incidence de la pneumonie, non encore étudiée, a considérablement augmenté dans trois régions.  

«Le taux de mortalité dû à cette maladie est beaucoup plus élevé que celui du coronavirus», a dévoilé le communiqué.

L’ambassade a également souligné que près de 500 personnes étaient actuellement infectées et que l’état de plus de 30 d’entre elles était critique.

Pékin a appelé ses citoyens à prendre toutes les précautions nécessaires et à éviter les endroits bondés.

Une fausse information? 

Pourtant, le ministère de la Santé du Kazakhstan a nié ces informations en publiant aussi un communiqué sur son site.

Selon les dernières données, le Covid-19 a contaminé plus de 53.000 personnes au Kazakhstan et en a tué 264. Plus de 35.000 individus ont guéri.

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Le nombre journalier de nouveaux cas de Covid-19 en France avoisine les 3.000, 241 foyers au total
Tags:
pneumonie, Kazakhstan, Covid-19, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook