International
URL courte
11229
S'abonner

Près de 1.000 employés de Médecins sans frontières ont signé une lettre dénonçant la mentalité de «sauveur blanc» qui règne au sein de l’association caritative privée à but humanitaire.

Dans une lettre citée par le Guardian, 1.000 anciens et actuels salariés de Médecins sans frontières (MSF) dénoncent un racisme systémique au sein de leur organisation dirigée par une «minorité blanche privilégiée».

Parmi les signataires du texte figurent les présidents des conseils d’administration de MSF au Royaume-Uni et en Afrique australe, ainsi que le directeur général de la branche Allemagne de l’organisation caritative. Ils constatent notamment les difficultés pour les personnels locaux où MSF est implanté à cause d’une mentalité de «sauveur blanc» «presque étouffante».

«Racisme ordinaire»

L’ancienne responsable média à MSF New Delhi, Padma Priya, affirme pour sa part avoir subi du racisme «ordinaire» de manière quotidienne durant son passage au sein de l’organisation.

«Il y avait un sentiment permanent qu’ils avaient besoin de travailleurs locaux pour avancer, mais sinon "ils" se sentaient meilleurs que "nous". C’était fatigant», décrit-elle.

La branche britannique de l’ONG assure dans un communiqué avoir «réfléchi» et «fait le point sur nos échecs» à l’égard du problème évoqué. En juin, Médecins sans frontières a inscrit «la lutte contre le racisme» dans sa mission, au même titre que celle contre la pauvreté et les injustices sociales.

Lire aussi:

L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
Le nombre journalier de nouveaux cas de Covid-19 en France avoisine les 3.000, 241 foyers au total
Tags:
racisme, Médecins sans frontières (MSF)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook