International
URL courte
41454
S'abonner

La fortune de MacKenzie Bezos, l'ex-femme de l'homme le plus riche du monde, Jeff Bezos, a atteint en une semaine 62,3 milliards de dollars, relate Forbes. Elle est désormais la femme la plus riche des États-Unis.

Entre le 2 et le 9 juillet, alors que les indices boursiers restaient pour la plupart stables, les actions des détaillants en ligne ont grimpé en flèche, rapporte Forbes. La valeur déjà astronomique d'Amazon a augmenté de 10%, portant ainsi la fortune de son fondateur et PDG Jeff Bezos à 188,2 milliards de dollars (une hausse de 16,2 milliards de dollars).

Son ex-femme, MacKenzie Bezos, est dorénavant la femme la plus riche des États-Unis avec 62,3 milliards de dollars.

Après leur divorce en juillet dernier elle a reçu 25% des parts Amazon de son ex-époux  (soit 4% des parts de la société) d'une valeur de 36 milliards de dollars.

Depuis, sa fortune a presque doublé car la pandémie a perturbé le commerce de détail traditionnel.

Seule l'héritière de L'Oréal reste plus riche

L'envolée des cours boursiers d'Amazon a poussé sa fortune au-delà de celle de l'héritière de Walmart, Alice Walton, qui était auparavant la femme la plus riche des États-Unis.

La seule femme sur la planète plus fortunée que MacKenzie Bezos est l'héritière de L'Oréal, Françoise Bettencourt Meyers, qui a une fortune nette de 64 milliards de dollars. MacKenzie pourrait toutefois bientôt la devancer car certains analystes prévoient que les actions d'Amazon continueront de grimper avant l'annonce des résultats trimestriels du 23 juillet.

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
Tags:
fortune, Jeff Bezos, Amazon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook