International
URL courte
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (74)
0 1218
S'abonner

Après les puissantes explosions survenues le 4 août, Beyrouth a été proclamée «ville sinistrée» par le Conseil supérieur de Défense. Le Président libanais a pointé la nécessité de déclarer l'état d'urgence de deux semaines.

Le Conseil supérieur de Défense a proclamé Beyrouth «ville sinistrée» après les fortes explosions qui ont secoué ce mardi le port de la ville, provoquant des dégâts d'une ampleur sans précédent dans tous ses quartiers.

Le Conseil, qui réunit notamment le Président, le Premier ministre et la ministre de la Défense, «recommande» au gouvernement de décréter l’état d’urgence, selon l’Agence nationale d’informations (ANI). «Une catastrophe majeure s’est abattue sur le Liban», a déploré le Président Michel Aoun à l’ouverture de la réunion.

Plus de 70 morts et 3.700 blessés

Le dernier bilan du ministère libanais de la Santé fait état d'au moins 70 morts et 3.700 blessés dont plusieurs employés des missions diplomatiques de divers pays dont la Russie, la Belgique, l'Allemagne et le Kazakhstan.

Le 5 août a été déclaré jour de deuil national suite aux violentes explosions ayant en outre endommagé une grande partie des bâtiments de la ville.

Le Premier ministre Hassan Diab a confirmé qu'un dépôt avait explosé dans le port et a souligné qu'il fallait attendre les conclusions de l'enquête.

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (74)

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
Tags:
explosion, Liban, Beyrouth
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook