International
URL courte
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (74)
13236
S'abonner

Les deux gigantesques explosions qui ont frappé Beyrouth le 4 août ont impacté le déroulement d’un mariage. La vidéo d’une jeune femme en robe blanche presque soufflée par la force de l’une de ces explosions est devenue virale sur Internet, comme de nombreux autres moments de vie quotidienne soudainement transformée en enfer.

Le Premier ministre libanais Hassan Diab a décrété mercredi jour de deuil national et a promis que les responsables devraient «rendre des comptes» suite aux deux fortes explosions à Beyrouth qui ont fait au moins 78 morts et près de 4.000 blessés. Des vidéos de scènes apocalyptiques sont rapidement devenues virales.

L’une d’elles montre un mariage dans le centre-ville. Une jeune femme en robe blanche pose devant la caméra avant de pratiquement tomber sous le souffle d’une des explosions.

Sur une autre vidéo virale, une migrante nettoyant une école primaire prend une fillette dans ses bras pour la protéger des éclats de verre alors que la deuxième explosion retentit.

Une autre vidéo filmée dans une habitation par une caméra de surveillance montre un père essayant de réconforter et de protéger son fils.

Le moment de l’explosion est également devenu viral, celle-ci ayant été précédée par un incendie. 

Le nitrate d'ammonium en cause

La capitale libanaise a été secouée, mardi, par deux fortes explosions dans la zone du port qui ont fait au moins 78 morts et près de 4 000 blessés. Selon le gouvernement, 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium, stockées depuis six ans dans un entrepôt, sont à l'origine de cette tragédie. 

Le gouverneur de Beyrouth a chiffré les dégâts entre trois et cinq milliards de dollars.

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (74)

Lire aussi:

Marseille: manifestation contre les nouvelles mesures sanitaires - vidéo
Crise du Covid: «leur stratégie de déni ne fait que renforcer la défiance des Français à l’égard des politiques»
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
20 pompiers accusés de viols sur une adolescente: la mère de Julie enrage contre la justice
Tags:
Liban, mariage, Beyrouth, explosion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook