International
URL courte
6497
S'abonner

Pour la deuxième fois en deux jours un chasseur russe a été envoyé intercepter des aéronefs militaires américains aperçus au-dessus de la mer Noire, près des frontières de la Fédération de Russie, d’après les informations dont dispose la Défense du pays.

Un Su-27 russe a intercepté ce lundi 10 août des avions de renseignement américains au-dessus de la mer Noire. En conséquence, ils se sont éloignés de la frontière du pays, a annoncé le ministère russe de la Défense.

«Le 10 août 2020, les moyens de contrôle de l’espace aérien au-dessus des eaux internationales de la mer Noire ont été repérées deux cibles aériennes s’approchant de la frontière de la Fédération de Russie. Pour les intercepter, un chasseur Su-27 a été dépêché», détaille le centre national de gestion de la Défense du pays.

Et de souligner que, se trouvant à une distance de sécurité, l’équipage du chasseur russe les «a identifiés comme un chasseur de renseignement RC-135 de la Force aérienne des États-Unis, et un avion de patrouille P-8A Poseidon», est-il précisé.

Après que les avions ont changé de cap et se sont éloignés des frontières du pays, le chasseur russe a regagné sa base.

La Défense précise que le vol du chasseur russe s’est déroulé dans le strict respect des normes internationales relatives à l’utilisation de l’espace aérien.

Plus de dix interceptions depuis début juillet

Depuis début juillet, plus de dix cas d’interception d'appareils américains près des frontières russes ont été recensés. Ainsi, le 9 août, la Défense avait également annoncé qu’un Su-27 avait décollé après l’approche d’un ЕР-3Е Aries.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
États-Unis, Russie, défense
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook