International
URL courte
1637
S'abonner

Selon le directeur général de l’OMS, «il n'est jamais trop tard pour inverser l'épidémie». À titre d’exemple Tedros Adhanom Ghebreyesu a cité la Nouvelle-Zélande et le Rwanda qui ont été en mesure d'éradiquer le virus rapidement.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus a enjoint le 10 août aux gouvernements et aux citoyens de tout faire pour «éradiquer» la transmission du Sars-Cov-2, en passe d'avoir contaminé vingt millions de personnes et provoqué 750.000 décès dans le monde.

«Cette semaine, nous atteindrons 20 millions de cas enregistrés de Covid-19 et 750.000 décès. Derrière ces statistiques, il y a beaucoup de douleur, de souffrance», a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'une conférence de presse en ligne.

«Beaucoup d'entre vous sont en deuil; c'est un moment difficile pour le monde. Mais je veux être clair, il y a des bourgeons d'espoir et (...) il n'est jamais trop tard pour inverser l'épidémie». Mais pour cela «les dirigeants doivent se mobiliser pour agir et les citoyens doivent adopter de nouvelles mesures», a-t-il dit.

«Mon message est limpide: éradiquer, éradiquer, éradiquer le virus. Si nous éradiquons efficacement le virus, nous pouvons ouvrir les sociétés en toute sécurité», a-t-il insisté en passant en revue plusieurs pays dont les efforts ont porté leurs fruits.

Logo de l'OMS
© Sputnik . Alexeï Vitvitski
«Certains pays de la région du Mékong, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda et de nombreux États insulaires des Caraïbes et du Pacifique ont été en mesure d'éradiquer le virus rapidement», a-t-il affirmé, cité par l'AFP.

La Nouvelle-Zélande, qui a franchi dimanche la barre des cent jours sans aucune nouvelle contamination, «est considérée comme un exemple mondial».

Il a également loué «les progrès du Rwanda» dus, selon lui, «à une combinaison de leadership fort, de couverture sanitaire universelle, d'agents de santé bien soutenus et de communications claires en matière de santé publique».

Il a enfin salué l'action rapide de certains pays européens comme la Grande-Bretagne, qui a renforcé le confinement de certaines zones du Nord de l'Angleterre, ou la France qui a imposé le port du masque en extérieur dans certains espaces très fréquentés de Paris.

Lire aussi:

L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
Covid-19, Nouvelle-Zélande, OMS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook