International
URL courte
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (93)
14823
S'abonner

Cinq jours après la présidentielle remportée par le Président sortant, Alexandre Loukachenko, et dont les résultats sont contestés par l’opposition, les forces de l’ordre se préparent à faire face à de nouvelles manifestations en Biélorussie. Selon les médias, un convoi militaire a quitté une banlieue de Minsk pour gagner le centre de la capitale.

Grèves et manifestations continuent en Biélorussie, cinq jours après la présidentielle du 9 août où le Président sortant, Alexandre Loukachenko, a recueilli plus de 80% des voix. Ce vendredi 14 août, des habitants de Minsk sont de nouveau descendus dans la rue avec des fleurs pour former des «chaînes de solidarité».

Selon le ministère de la Santé, 150 personnes restent hospitalisées après les émeutes des journées précédentes.

Plusieurs cortèges, notamment celle des ouvriers de l’usine MTZ et des enseignants, arpentent la capitale, rapporte un correspondant de Sputnik. Pour l’instant, la police n’empêche pas la tenue des manifestations mais des soldats des forces de l’Intérieur ont bloqué l’approche des sièges du gouvernement et de la Commission électorale centrale.

​Selon les médias, un grand convoi militaire a quitté ce matin une banlieue de Minsk pour le centre-ville.

Plusieurs grandes usines biélorusses se sont jointes le 14 août à la contestation post-électorale à Minsk, Grodno et dans d’autres villes.

Nouveaux messages
  • 00:10

    L'Ukraine nie l'implication de ses citoyens dans la déstabilisation de la situation en Biélorussie

    Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a déclaré ce vendredi 14 août que les instigateurs des émeutes à Minsk étaient des étrangers arrivés  «en grand nombre de Pologne, des Pays-Bas, d'Ukraine».

  • 23:00

    Deux parlementaires européens déclarent qu'ils se sont vu interdire d'entrer en Biélorussie ce vendredi 14 août

    Le chef de la Délégation du parlement européen pour les relations avec la Biélorussie, Robert Biedron, et le rapporteur pour la Biélorussie Petras Austrevicius, se sont vu refuser l'entrée sur le territoire biélorusse, selon le service de presse du parlement européen.

  • 23:00

    La Présidente estonienne qualifie les événements en Biélorussie de manque de respect envers le peuple

  • 22:58

    L’UE ne veut pas de rapprochement entre la Biélorussie et la Russie, selon le ministre autrichien des AE, Alexander Sсhallenberg

    Vienne

    L’UE ne veut pas de rapprochement entre la Biélorussie et la Russie, selon un ministre autrichien

    Les événements qui ont suivi la présidentielle biélorusse et la répression des manifestations ont remis en cause les relations entre la Biélorussie et l'Union européenne, a estimé le chef de la diplomatie autrichienne, Alexander Schallenberg. Mais l’UE ne veut pas que Minsk se rapproche de Moscou, selon lui.
    En savoir plus
  • 21:33

    Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce vendredi 14 août devant l'ambassade de Biélorussie à Moscou

  • 21:09

    Intérieur: plus de 2.000 personnes interpellées ces derniers jours en Biélorussie ont été libérées

  • 20:53

    Cinq Ukrainiens placés en garde à vue pendant les manifestations en Biélorussie ont été libérés, selon la diplomatie ukrainienne

  • 20:38

    Un concert contre la violence s'est déroulé devant le Grand théâtre national académique d'opéra et de ballet de Minsk

  • 20:30

    La manifestation devant le siège du gouvernement à Minsk touche à sa fin. Les participants se disent prêts à revenir tous les jours

  • 20:19

    Josep Borrell: l'UE n'accepte pas les résultats de la présidentielle biélorusse et veut punir les responsables des violences

    Minsk, Biélorussie

    L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie

    Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ont assisté ce 14 août à une visioconférence à l’issue de laquelle le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a déclaré que l’UE rejetait les résultats de la présidentielle en Biélorussie et exprimait sa volonté de sanctionner les autorités du pays.
    En savoir plus
  • 20:16

    IIHF: le championnat du monde de hockey sur glace 2021 n'aura pas lieu dans un autre pays, moyennant quelques conditions

    «Nous reporterons ou annulerons le tournoi uniquement s'il est impossible de jouer aux dates qui ont déjà été fixées, ou si les équipes ne peuvent pas arriver au championnat du monde. Cela est déjà arrivé en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus», a déclaré le président de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), René Fasel.

    Riga

    Riga doute de pouvoir organiser le Championnat du monde de hockey avec la Biélorussie

    La Lettonie, qui doit accueillir le prochain Championnat du monde de hockey sur glace en 2021 conjointement avec la Biélorussie, doute que ce soit possible compte tenu de la vague de contestation post-électorale dans le pays, a estimé le Premier ministre letton Arturs Krisjanis Karins.
    En savoir plus
  • 20:05

    Les manifestants quittent la place de l'Indépendance de Minsk

    Ils laissent des fleurs sur la place en partant.

    Un convoi militaire important est arrivé ce matin dans le centre-ville en provenance d'une banlieue de Minsk, selon une vidéo prise par Sputnik Belarus.

  • 20:03

    Svetlana Tikhanovskaïa, la principale rivale d'Alexandre Loukachenko à la présidentielle, a formé un Conseil de coordination pour le transfert du pouvoir

    L’équipe de la candidate Svetlana Tikhanovskaïa

    Biélorussie: la candidate de l’opposition forme un Conseil de coordination pour le transfert du pouvoir

    Alors que les tensions en Biélorussie se poursuivent après l’annonce des résultats de la présidentielle, la candidate de l’opposition Svetlana Tikhanovskaïa a annoncé la création d’un Conseil de coordination pour le transfert du pouvoir et a demandé à la communauté internationale et à l’Europe de l'aider «à lancer un dialogue avec les autorités».
    En savoir plus
  • 19:55

    La Lituanie appelle à convoquer le Conseil des droits de l'Homme de l'Onu pour discuter de la situation en Biélorussie

  • 19:48

    Un cortège de plusieurs milliers de manifestants est arrivé sur la place de la Victoire à Vitebsk

  • 19:42

    Intérieur: 121 policiers ont été blessés lors de manifestations du 9 au 13 août

    «Pendant les émeutes du 9 au 13 août, 121 policiers ont été blessés. Plus de 90 enquêtes pénales ont été ouvertes», a indiqué le ministère biélorusse de l'Intérieur dans un communiqué.

  • 19:41

    Il y a de plus en plus de manifestants sur la place de l'Indépendance à Minsk, ils occupent déjà presque tout l'espace

  • 19:40

    Plus de 20.000 personnes rassemblées sur la place Lénine à Grodno

    Le maire de la ville, Metchislav Goï est intervenu devant les manifestants. Il a promis que toutes les personnes placées en garde à vue seraient libérées ce vendredi 14 août.

  • 19:25

    Le Conseil de l'UE décide d'adopter des sanctions contre Minsk, selon la diplomatie slovaque

    Les ministres des Affaires étrangères des 27 États membres de l'UE ont décidé d'imposer des sanctions individuelles contre les personnes «responsables de la violence contre des manifestants pacifiques et du trucage des élections» en Biélorussie. Cette information a été confirmée par le ministre slovaque des Affaires étrangères et européennes, Ivan Korcok.

  • 19:02

    32 militants russes remis à Moscou

    Les autorités biélorusses ont remis à Moscou 32 des 33 citoyens russes interpellés en Biélorussie à la veille de la présidentielle du 9 août, a annoncé le Parquet général de Russie.

    Le dernier toujours retenu possède également la citoyenneté biélorusse, il est resté sur le territoire de la république.

  • 18:47

    L'UE aurait donné son feu vert à de nouvelles sanctions

    L'Union européenne a donné vendredi son feu vert pour sanctionner la répression menée en Biélorussie après la réélection contestée du président Alexandre Loukachenko, ont indiqué à l'AFP plusieurs responsables européens.

    «Les ministres des Affaires étrangères ont donné leur accord pour sanctionner les responsables de la répression et une liste de noms va être établie», a-t-on précisé de même source.

  • 18:27

    Dans un message à la Nation, le Président Alexandre Loukachenko a appelé les forces de l'ordre à la retenue et les manifestants à cesser les actions de protestation.

    Selon lui, les manifestations sont organisées par des «personnes depuis l'étranger».

    Alexandre Loukachenko

    Le Président biélorusse appelle les forces de l’ordre à être moins rudes avec les manifestants

    Le Président biélorusse, Alexandre Loukachenko, a déclaré ce 14 août, lors d’une réunion du Conseil de sécurité national, que les forces de l’ordre devaient faire preuve de retenue à l’encontre des manifestants, mais a demandé également aux habitants de ne pas «pointer leur nez dehors», au risque de servir de «chair à canon».
    En savoir plus
  • 18:13

    Alexandre Loukachenko réunit le Conseil de sécurité biélorusse pour parler des manifestations

    Le chef d'État a supposé que les organisateurs des émeutes étaient principalement des étrangers.

    Il a exhorté les Biélorusses à ne pas sortir dans la rue et appelé les manifestants à cesser leurs actions de protestation afin de laisser les autorités rétablir l'ordre public.

    Le Président a en outre demandé au ministre de l'Intérieur, Youri Karaïev, de garantir que la police ne batte pas les personnes au sol.

  • 18:13

    Plusieurs milliers de personnes réunies au centre de Vitebsk

En direct
En continu. Manifestations en Biélorussie, jour 5: le Conseil de l'UE décide d'adopter des sanctions
+
Dossier:
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (93)
Tags:
police, grève, manifestation, Vitebsk, Grodno, Minsk, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook