International
URL courte
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (87)
22605
S'abonner

Vladimir Poutine et Alexandre Loukachenko ont discuté par téléphone de la situation «qui se développe à l’intérieur et autour de la République de Biélorussie», a rapporté le 15 août, l'agence d’État Belta citant le service de presse du chef de l'État biélorusse.

Lors d’une conversation téléphonique, les Présidents Vladimir Poutine et Alexandre Loukachenko ont parlé de la situation en Biélorussie après l’élection présidentielle, annonce l'agence d’État Belta se référant au service de presse de M.Loukachenko.

«Un entretien téléphonique a eu lieu entre le Président biélorusse Alexandre Loukachenko et le Président russe Vladimir Poutine. Les Présidents ont discuté de la situation qui se développe à l’intérieur et autour de la République de Biélorussie», précise l’agence.

Le service de presse du Kremlin a par la suite également commenté cette conversation téléphonique. Selon un bref communiqué, «Alexandre Loukachenko a informé de la situation en Biélorussie après l'élection présidentielle. Les deux parties ont exprimé leur confiance dans le fait que tous les problèmes survenus seront bientôt réglés».

Plus tôt dans la journée, M.Loukachenko avait déclaré lors d'une réunion à Minsk qu’une «agression quasiment selon un scénario se déroulait contre la Biélorussie». Il a voulu s’entretenir avec Vladimir Poutine afin d’aborder cette question, puisque «c'est déjà une menace et pas seulement pour la Biélorussie».

Le pays théâtre de grèves et de manifestations

La Biélorussie est en proie à des grèves et des manifestations depuis la présidentielle du 9 août. Cette dernière a été remportée par le Président sortant, Alexandre Loukachenko, avec plus de 80% des voix.

Plusieurs habitants de Minsk sont de nouveau descendus ce 14 août dans la rue avec des fleurs pour former des «chaînes de solidarité». De nombreuses grandes usines ont rejoint le mouvement de contestation post-électorale à Minsk, Grodno et dans d’autres villes.

Selon le ministère de la Santé, 150 personnes restaient hospitalisées après les émeutes des journées précédentes. Le ministre biélorusse de l’Intérieur, Youri Karaïev, s’est pour sa part excusé le 13 août pour les personnes «blessées par hasard pendant les manifestations» dans le pays.

Dossier:
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (87)

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
manifestation, élection présidentielle, Minsk, Alexandre Loukachenko, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook