International
URL courte
11941
S'abonner

L'ex-roi d'Espagne Juan Carlos Ier, qui s'est exilé suite à des soupçons de corruption qui pesaient sur lui, est aux Émirats arabes unis, selon la maison royale.

L'ancien roi d'Espagne Juan Carlos se trouve aux Émirats Arabes Unis, a annoncé ce 17 août la maison royale, levant le voile sur sa destination.

L'ex-souverain, 82 ans, «s'est rendu aux Émirats Arabes Unis le 3 août et y reste», a déclaré un porte-parole de la Maison royale, sans autre précision.

Spéculations de la presse

Après que la justice de son pays a ouvert contre lui une enquête pour corruption, Juan Carlos s'est résolu le 3 août à l'exil. L'ancien monarque a annoncé sa décision de quitter l'Espagne à son fils, le roi Felipe VI, qui l'a acceptée et l'en a remercié dans un communiqué publié par la Maison Royale.

Depuis l'annonce de son départ d'Espagne, certains médias ont cherché à savoir où se trouvait l'ancien souverain. Le Palais royal avait refusé de révéler son nouveau lieu de résidence et se contentait de dire que ce serait Juan Carlos lui-même qui l'annoncerait, s'il le jugeait opportun.

Le journal espagnol ABC avait ainsi indiqué que l'ex-roi était parti de Vigo, en Galice, dans le nord-ouest de l'Espagne, à bord d'un jet privé, accompagné d'un conseiller et de quatre gardes du corps. Il aurait atterri sept heures plus tard dans un aéroport d'affaires de la capitale des Émirats arabes unis.

Le journal avait rapporté que Juan Carlos était descendu à l'hôtel Emirates Palace, un luxueux complexe, et dont il ne serait pas sorti à cause des températures élevées, mais l'hôtel a démenti. «Nous n'avons pas de client VIP», a déclaré à l'AFP un manager du Emirates Palace.

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Tags:
roi, roi Juan Carlos, Émirats Arabes Unis, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook