International
URL courte
Par
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (54)
6822
S'abonner

La délégation israélienne actuellement présente à Abou Dhabi a conclu un premier protocole d’accord avec les autorités émiraties portant sur la coopération dans le secteur financier et bancaire, a informé Benyamin Netanyahou devant la presse, relate Y net News. D’autres accords sont attendus dans le tourisme, le transport aérien et le commerce.

Le Premier ministre israélien a annoncé ce mardi 1er septembre la conclusion d’un premier protocole d’accord dans le secteur financier et bancaire entre son pays et les Émirats arabes unis, rapporte le site d’information Y net News. Depuis lundi, une délégation israélo-américaine est à Abou Dhabi pour la finalisation de l’accord de paix conclu mi-août entre les deux pays sous les auspices des États-Unis.

«Je salue ces premiers accords signés à Abou Dhabi», a déclaré Benyamin Netanyahou, soulignant que «ces accords nous aideront à promouvoir des investissements mutuels et des collaborations étendues».

Précisant que les deux pays créeront à cet effet une commission conjointe pour la promotion de la coopération dans les domaines des finances et des investissements, M.Netanyahou a affirmé que «nous annoncerons bientôt de nouveaux accords dans les domaines du transport aérien, du tourisme, du commerce et plus encore».

Lundi 31 août, un premier vol commercial reliant Tel Aviv à Abou Dhabi a été assuré avec à son bord une importante délégation israélo-américaine dirigée par le gendre et conseiller de Donald Trump pour le Moyen-Orient Jared Kushner afin de finaliser l’accord de paix et de discuter du développement des relations dans divers domaines.

«Un avenir brillant et positif»

Le porte-parole du Premier ministre israélien, Ofir Gendelman, a annoncé dans une déclaration à la chaîne Al Arabiya qu’Israël «s’attendait un avenir brillant et positif quant à ses nouvelles relations avec les Émirats arabes unis». Selon lui, «le renforcement des relations entre Israël et les Émirats arabes unis contribuera à consolider le processus de paix dans la région».

Donald Trump a annoncé le 13 août la conclusion d’un accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis négocié sous les auspices de Washington. Le Président américain a souligné que cet «accord de paix historique» avait été conclu avec l’objectif d’arrêter l’opération d'annexion de territoires palestiniens par Israël.

Le porte-parole du gouvernement palestinien Nabil Abu Rudeineh a fermement rejeté cet accord. En effet, lors d’une déclaration à la presse, il l’a qualifié de «trahison», appelant les pays arabes à «ne pas suivre l'exemple émirati» et à ne pas abdiquer devant la «pression américaine».

Dossier:
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (54)

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Tags:
finances, banques, protocole, coopération économique, traité de paix, accord, Émirats Arabes Unis, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook