International
URL courte
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (103)
14545
S'abonner

Environ 4,3 tonnes de nitrate ammonium, composé chimique qui a provoqué la puissante explosion du 4 août dans le port de Beyrouth, ont été découvertes près de l’entrée du même port ce jeudi 3 septembre, a annoncé l’armée libanaise.

Au cours de l'inspection de quatre conteneurs près de la porte numéro 9, juste à l'extérieur du port de Beyrouth, des militaires libanais ont découvert ce jeudi 3 septembre une quantité important de nitrate d’ammonium.

D’après un communiqué de l’armée libanaise cité par l’agence de presse d’État NNA, il est question de 4,35 du composé chimique qui a été à l’origine de l'explosion dévastatrice du 4 août dans le port de la ville.

L’armée précise que ses ingénieurs sont sur les lieux pour s’occuper de la découverte.

Explosion à Beyrouth

Le 4 août, le port de Beyrouth et de nombreux quartiers de la ville ont été détruits par une puissante explosion provoquée par le stockage inapproprié de 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium.

Semant la panique dans la capitale libanaise et provoquant un immense champignon de fumée dans le ciel, la déflagration a soufflé les vitres des habitations situées dans un rayon de plusieurs kilomètres.

Selon un dernier bilan, l’incident a fait environ 190 morts et 6.000 blessés. 300.000 personnes sont restées sans abri. Un cratère de 43 mètres de profondeur s'est formé sur le lieu de l'explosion.

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (103)

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
L’armée du Haut-Karabakh abat un troisième avion azerbaïdjanais en 24h, selon Erevan
Tags:
Beyrouth, explosion, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook