International
URL courte
Par
3913187
S'abonner

Donald Trump a confirmé qu’il avait effectivement étudié l’option de faire assassiner Bachar al-Assad, bien qu’en 2018 il ait démenti avoir envisagé une telle extrémité.

Interviewé ce mardi 15 septembre sur la chaîne Fox News, l’actuel résident de la Maison-Blanche a avoué avoir envisagé une opération en vue d’éliminer le Président syrien.

«Je croyais qu’il serait mieux de l’éliminer. Nous étions prêts. Toutefois, Mattis était contre. En fait, Mattis est un général très surcoté», a déclaré Donald Trump, en référence au chef du Pentagone de l’époque, le général James Mattis.

Selon lui, le plan visant à assassiner le dirigeant syrien a été élaboré en 2017. Or, le leader américain indique ne pas regretter le fait qu’il n’a été jamais mis en œuvre car son succès n’était pas garanti.

«Cela n’a jamais été même discuté»

En septembre 2018, Donald Trump avait pourtant affirmé n’avoir jamais évoqué avec le chef du Pentagone l’éventuel assassinat du Président syrien, contrairement à ce qu’affirmait le journaliste d'investigation Bob Woodward.

«Cela n’a jamais été même discuté. Cela n'a jamais été même envisagé», a alors déclaré M.Trump, qualifiant les déclarations de M.Woodward de «pure fiction».

Lire aussi:

Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Un Français assassiné au Mexique pour ses grands crus
La Haute autorité de santé recommande un groupe prioritaire à vacciner
Tags:
James Mattis, États-Unis, Syrie, Donald Trump, Bachar el-Assad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook