International
URL courte
Par
26292
S'abonner

Le Président français doit rencontrer mardi 29 septembre Svetlana Tikhanovskaïa, l'ex-candidate à la présidence biélorusse qui n’a pas reconnu la victoire d’Alexandre Loukachenko et a quitté le pays après l’élection.

Arrivé ce lundi après-midi à Vilnius, la capitale de la Lituanie, Emmanuel Macron doit y rencontrer mardi matin l'opposante biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa, annonce l’Élysée.

Ainsi, le Président français sera le premier dirigeant international de haut rang qui rencontrera l'ex-candidate à la présidence biélorusse après qu’elle s’est exilée dans ce pays balte le 11 août.

Le 27 septembre dans un entretien accordé au Journal du dimanche, Emmanuel Macron a dénoncé une «crise de pouvoir» en Biélorussie et a affirmé que le Président Loukachenko devait quitter son poste. Le locataire de l’Élysée s’est dit également «impressionné par le courage des manifestants» en Biélorussie.

Pour sa part, Alexandre Loukachenko a recommandé à son homologue français de «regarder moins autour» et de «s’occuper des affaires intérieures de la France».

Lire aussi:

Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
«L'exécutif est obligé de suivre la fachosphère», regrette le recteur de la mosquée de Pantin visée par une fermeture
Tags:
Biélorussie, Svetlana Tikhanovskaïa, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook